NOUVELLES
30/01/2012 12:12 EST | Actualisé 31/03/2012 05:12 EDT

Soudan: jusqu'à 500 000 personnes pourraient avoir besoin d'une aide alimentaire

KHARTOUM, Soudan - Jusqu'à 500 000 personnes pourraient être contraintes de fuir le Soudan dans le cas où les autorités de Khartoum empêcheraient l'aide humanitaire d'entrer dans le pays, a averti lundi le Programme alimentaire mondial (PAM).

La question de l'acheminement de l'aide du PAM dans le Nil Bleu et le Sud-Kordofan, deux États situés dans le sud du Soudan, fait l'objet de discussions entre l'agence humanitaire et le gouvernement soudanais, a souligné le directeur exécutif adjoint du PAM Ramiro Lopes da Silva. On estime que 80 000 personnes, aujourd'hui réfugiées au Sud-Soudan, ont fui une rébellion armée et la faim dans les deux régions.

De son côté, le sous-secrétaire d'État américain William Burns a estimé lundi qu'il était nécessaire d'autoriser l'accès des organisations humanitaires au Nil Bleu et au Sud-Kordofan pour éviter une crise humanitaire.