NOUVELLES
30/01/2012 07:33 EST | Actualisé 31/03/2012 05:12 EDT

Deux hommes ayant projeté un attentat contre un quotidien danois sont condamnés

OSLO - Deux hommes accusés d'avoir projeté un attentat contre un quotidien danois qui avait publié des caricatures du prophète Mahomet ont été condamnés, lundi à Oslo, à trois ans et demi et sept ans d'emprisonnement.

Le cerveau présumé de ce projet, Mikael Davud, a été condamné par le tribunal à sept ans d'emprisonnement, tandis que son complice Shawan Sadek Saïd Bujak a écopé de trois ans et demi de prison. D'après le juge Oddmund Svarteberg, Mikael Davud, un chinois musulman naturalisé norvégien, «a préparé l'attentat conjointement avec Al-Qaïda».

Bujak, un Kurde irakien, était quant à lui profondément impliqué dans les préparatifs, mais il n'a pas pu être prouvé qu'il était informé des contacts de Davud avec Al-Qaïda, a ajouté le juge. Quant au troisième accusé, David Jakobsen, il a été acquitté des poursuites de terrorisme mais reconnu coupable d'avoir aidé les autres à se procurer des explosifs.

Jakobsen, un ressortissant ouzbek qui a changé de nom en arrivant au Danemark, a été condamné à quatre mois de prison, une peine couverte par la détention provisoire. David Jakobsen a collaboré à l'enquête et servi d'informateur. Les trois hommes ont été arrêtés en juillet 2010, après plus d'un an et demi de surveillance.

Selon les enquêteurs norvégiens, qui ont travaillé en coopération avec leurs homologues américains, ils confectionnaient une bombe pour faire sauter les locaux du journal danois Jyllands-Posten, puis ont modifié leurs plans, en vue d'assassiner un des caricaturistes.

Selon les enquêteurs, ce complot était lié à des projets similaires à New York et en Angleterre. Les avocats de la défense ont déclaré qu'ils allaient examiner le verdict avant de décider de faire appel ou non.