NOUVELLES
30/01/2012 15:50 EST | Actualisé 31/03/2012 01:12 EDT

Bébé mordu à mort par un chien: la mère est aussi accusée d'entrave à la justice

MONTRÉAL - La jeune mère de Saint-Barnabé-Sud, en Montérégie, accusée d'homicide involontaire envers son poupon de 21 jours, qui a été mordu à mort par un chien alors qu’il était sans surveillance, fait face à de nouvelles accusations.

La femme, âgée de 19 ans, a été arrêtée jeudi dernier et accusée d'entrave à la justice.

Elle aurait tenté de convaincre sa mère de rendre un faux témoignage à la Cour, alors qu'elle était en libération conditionnelle en attendant la tenue de son procès. Ce dernier devait débuter en Chambre de la jeunesse ce lundi.

Selon la procureure de la Couronne, Julie Laborde, le parjure ou le faux témoignage est passible de 10 ans de pénitencier puisqu'il met en jeu l’intégrité de l’ensemble du système de justice. Me Laborde précise qu’on ne peut aller voir des témoins et leur demander de dire autre chose que la vérité.

La jeune femme devrait apprendre de la juge Anne-Marie Jacques, au palais de justice de Saint-Hyacinthe, mardi, si elle pourra recouvrer sa liberté en attendant son procès.