NOUVELLES
27/01/2012 08:34 EST | Actualisé 28/03/2012 05:12 EDT

Les joueurs veulent profiter du match des étoiles pour montrer tout leur talent

OTTAWA - Avec un match des étoiles de la LNH sans vedette principale bien définie, plusieurs se tournent vers Steven Stamkos pour livrer une performance mémorable. L'attaquant du Lightning, de son côté, aimerait bien répondre à de telles attentes.

Même si la confrontation de dimanche à la Place Banque Scotia est amicale, Stamkos veut laisser sa marque à sa deuxième présence à l'événement annuel.

«Vous voulez avoir bien du plaisir, mais tout le monde a sa fierté et veut bien faire, a dit Stamkos. Tout le monde veut montrer son talent et prouver qu'il mérite d'être là.»

Le match lui-même n'a pas grand-chose en commun avec ce qu'on voit en saison régulière. Il n'y a pas de punitions et pas de mises en échec, à moins que Scott Hartnell soit sérieux en parlant d'en faire une aux dépens d'un de ses coéquipiers avec les Flyers, Kimmo Timonen.

«Je vais travailler fort, tout simplement, a dit Hartnell, qui en est à son premier match des étoiles. C'est comme ça que je suis efficace. Je ne dois pas essayer de trop y aller en finesse. Je vais faire de l'échec-avant et si Timonen se trouve dans le coin, j'espère avoir la chance de montrer de la robustesse à ses dépens.»

Il y aura plusieurs rivalités quand l'équipe Alfredsson se mesurera à l'équipe Chara en après-midi, dimanche. Alfredsson a fait le plein de Sénateurs, de Suédois et de joueurs de finesse, alors que Chara a choisi notamment des coéquipiers des Bruins et des joueurs des Maple Leafs, qui ne sont pas trop populaire dans ce coin de pays.

Jarome Iginla des Flames en sera à son sixième match des étoiles. Il croit avoir remarqué que les joueurs y mettent maintenant un peu plus d'efforts.

«Vous voulez que ça soit plaisant, mais à un certain point le rythme augmente, a t-il dit. Le jeu est plus dynamique depuis quelques années. Il y a beaucoup de jeunes cette fois-ci, et ils ont un style de jeu qui est rapide.»

Le concours d'habiletés aura lieu samedi soir.

Pavel Datsyuk des Wings a été choisi le premier lors du repêchage spécial de jeudi, par Chara. Il semblait réellement honoré d'avoir cette distinction. Il veut s'imposer comme l'un des meilleurs sur la glace dimanche, tout en sachant que ce ne sera pas facile.

Un total de 18 joueurs participeront à la classique annuelle pour une première fois.

Le gardien Jimmy Howard des Wings, qui compte déjà 30 gains cette saison, s'attend à être bombardé dans la période qu'on va lui confier. Et il ne s'attend pas à ce que les défenseurs s'étendent devant lui pour bloquer des tirs.

«Je ne voudrais pas être la raison pourquoi quelqu'un se blesserait, a dit Howard. On fait de son mieux. J'espère ne pas céder plus de quatre buts.»