NOUVELLES
27/01/2012 10:06 EST | Actualisé 28/03/2012 05:12 EDT

Le champion en titre Martin Kaymer rate la coupure au Championnat d'Abu Dhabi

ABU DHABI, Émirats arabes unis - Martin Kaymer a raté la coupure au Championnat d'Abu Dhabi vendredi, un an après avoir remporté le tournoi par huit coups.

Le triple vainqueur de la compétition a remis une carte de 73, un coup au-dessus de la normale, portant son total à plus-6 (150) après deux rondes.

Kaymer, qui faisait figure de favori en raison de ses récents succès sur ce parcours, a jeté le blâme sur ses coups roulés, tout en notant qu'il n'a pas eu beaucoup d'occasions d'inscrire des birdies. Il espérait mieux jouer, mais il a minimisé ce résultat en disant qu'il traverse une période plus difficile depuis quelques jours.

Tiger Woods s'est quant à lui maintenu dans le groupe des meneurs à l'issue de cette deuxième ronde, réussissant trois birdies en cinq trous sur le neuf de retour pour se retrouver à 139, à deux coups de l'actuel meneur, le jeune Danois de 22 ans Thorbjorn Olesen.

«J'ai trouvé que j'avais bien joué aujourd'hui», a déclaré Woods après avoir sauvé la normale au 18e. «J'ai réussi quelques roulés ici et là, mais c'était difficile. Les verts étaient plus rapides, plus secs et l'herbe longue est définitivement plus fournie.»

Woods, qui accusait trois coups de retard sur le meneur Rory McIlroy à l'issue de la première ronde, a joué 69 pour porter son total à 139, cinq coups sous la normale.

Olesen (67) se trouve à 137, sept coups sous la normale et détient un coup d'avance sur deux compétiteurs, dont l'Italien de 18 ans Matteo Manassero (65). Woods vient un coup derrière au quatrième rang, à égalité avec six golfeurs, dont McIlroy, qui n'a pu faire mieux qu'un 72 après avoir inscrit un 67 la veille, et Robert Karlsson (72).

McIlroy a reçu une pénalité de deux coups au 9e pour avoir enlevé du sable devant sa balle, qui reposait alors en bordure du vert.

Un groupe de cinq golfeurs, dont l'Espagnol Sergio Garcia (69), l'Irlandais Padraig Harrington (69) et le Sud-Africain Charl Schwartzel (70) se trouvent à 140.