NOUVELLES
26/01/2012 10:34 EST | Actualisé 27/03/2012 05:12 EDT

La japonaise NEC abolit 10 000 emplois à travers le monde et prévoit une perte

TOKYO - Le géant japonais de l'électronique NEC a annoncé jeudi l'abolition de 10 000 emplois à travers le monde et anticipe maintenant une perte pour l'exercice, une situation qu'il attribue à la faiblesse de ses activités de téléphonie cellulaire et aux inondations qui ont touché ses usines thaïlandaises.

NEC a déclaré une perte de 1,1 milliard $ US pour le trimestre octobre-décembre, comparativement à une perte de 339,1 millions $ US au même moment l'an dernier.

L'entreprise prévoit maintenant subir une perte de 1,3 milliard $ US pour l'exercice se terminant en mars, en raison d'un ralentissement de ses revenus et d'une charge exceptionnelle de 511 millions $ US découlant des abolitions de postes.

En octobre dernier, elle prédisait un bénéfice de 192 millions $ US pour l'exercice.

Quelque 7000 emplois seront abolis au Japon et 3000 ailleurs dans le monde.

Les ventes du troisième trimestre ont glissé de 7,2 pour cent à 8,6 milliards $ US.

NEC prévoit construire une nouvelle usine pour remplacer celle qui a été endommagée en Thaïlande.