NOUVELLES
26/01/2012 01:58 EST | Actualisé 27/03/2012 05:12 EDT

Japon: Nintendo attribue ses pertes aux ventes décevantes et à la force du yen

TOKYO - Nintendo a affiché une perte pour la période d'avril à décembre de l'an dernier, affaiblie par la baisse du prix de son appareil portatif 3DS, la vigueur du yen et par la concurrence faite par d'autres appareils portables offrant des jeux à la carte, comme le iPhone d'Apple.

La direction du fabricant japonais de consoles de jeux vidéos derrière les franchises Super Mario et Pokémon, notamment, a fait savoir jeudi qu'elle s'attendait à vendre beaucoup moins de ses ventes de 3DS.

Nintendo estime ainsi qu'elle aura vendu, pour l'ensemble de son exercice financier se terminant en mars 2012, quelque 14 millions d'exemplaires de l'appareil. Ces chiffres sont en baisse par rapport aux prévisions précédentes de 16 millions de ventes pour le 3DS, un appareil qui affiche des images en trois dimensions.

La société, établie à Kyoto, a aussi revu à la baisse ses prévisions pour son année financière, annonçant ainsi des pertes de 65 milliards de yen (844,2 millions $ US), ce qui dépasse largement les 20 milliards d'abord projetés.

Nintendo, qui a aussi conçu la console Wii, a enregistré des pertes de 48,35 milliards de yen pour les neuf premiers mois de l'année financière. Pour la même période en 2010, la compagnie avait déclaré un bénéfice de 49,56 milliards de yen.