NOUVELLES
26/01/2012 06:28 EST | Actualisé 27/03/2012 05:12 EDT

Financement automobile: CAA-Québec met en lumière les risques de perte

QUÉBEC - Le financement d'un véhicule sur une longue période peut entraîner une perte financière appréciable lors d'une revente.

C'est ce que souligne l'organisme CAA-Québec qui a analysé plusieurs offres de financement des principaux constructeurs automobiles.

Ainsi, les consommateurs qui optent pour un financement de 72, 84 et même 96 mois à l'achat risquent fort d'y perdre au change lors d'une revente de leur véhicule avant terme.

Selon l'organisme, un propriétaire qui souhaite revendre, par exemple quatre ans après l'achat, un véhicule financé sur six, sept ou huit ans, pourrait assumer dans certains cas une perte financière nette de plusieurs milliers de dollars.

De plus, lorsque les versements auront été effectués, la valeur marchande d'un véhicule, même en excellent état, pourrait être négligeable.

Pour CAA-Québec, il est primordial que le consommateur réfléchisse sérieusement avant de s'engager à long terme.

Les consommateurs sont invités à bien évaluer leurs besoins, à poser des questions sur la valeur de revente du véhicule convoité, à se renseigner sur la fiabilité, à bien évaluer le coût total du financement, les coûts d'entretien du véhicule et le coût de l'essence.

-