Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le bénéfice de Novartis s'effondre de 47 pour cent au quatrième trimestre

DAVOS, Suisse - L'entreprise pharmaceutique helvétique Novartis a rapporté mercredi que son bénéfice s'est effondré de 47 pour cent au quatrième trimestre, quand elle a été frappée par une série de coûts exceptionnels.

Novartis a affiché un bénéfice de 1,21 milliard $ US, comparativement à 2,32 milliards $ US l'an dernier. Ses ventes ont progressé de 4 pour cent à 14,78 milliards $ US.

Novartis a épongé une charge de 900 millions $ US quand les essais cliniques menés sur son médicament antihypertension Tekturna/Resilez ont pris fin. Ces essais ont découvert que les patients qui combinaient ce médicament à d'autres produits contre l'hypertension présentaient un risque accru de complications.

Deux autres médicaments expérimentaux ont aussi été abandonnés, entraînant des frais de 160 millions $ US.

Des problèmes de fabrication ont contraint Novartis à rappeler plusieurs produits en vente libre aux États-Unis. L'usine du Nebraska où étaient fabriqués ces produits a été fermée temporairement, à un coût de 115 millions $ US.

Novartis a enfin indiqué qu'elle inscrira des charges de 288 millions $ US en lien avec l'abolition de 2000 postes annoncée l'an dernier.

Pour l'exercice 2011, Novartis affiche un bénéfice de 9,25 milliards $ US, contre 9,97 milliards $ US l'an dernier.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.