NOUVELLES
25/01/2012 07:23 EST | Actualisé 26/03/2012 05:12 EDT

L'armée américaine sabrerait dans ses brigades de combat pour réduire les coûts

WASHINGTON - L'armée américaine prévoit faire passer de 45 à 32 le nombre de ses brigades de combat, dans le cadre d'une large restructuration des forces visant à réduire les coûts et couper le contingent d'environ 80 000 soldats, indiquent des responsables américains bien au courant du dossier.

Ces responsables ont affirmé que les mesures feraient probablement gonfler la taille de chaque brigade, principalement par l'ajout d'un bataillon, dans le but à long terme que les entités restantes aient la force de frappe nécessaire en situation de conflits.

Une brigade compte habituellement environ 3500 soldats, mais peut inclure jusqu'à 5000 soldats dans le cas des unités lourdement armés. Un bataillon compte généralement entre 600 et 800 soldats.

La restructuration s'étendra sur plusieurs années et vise à faire des économies sans éroder la capacité des militaires à protéger le pays et à s'impliquer dans des situations de conflits lorsque cela est jugé nécessaire.

Les responsables de l'armée ont affirmé que les unités spéciales ne seraient pas touchées par les coupes.

Ceux-ci ont reconnu que la fusion de bataillons pourrait entraîner le transfert de certains soldats au pays, bien que cette mesure pourrait être bloquée par des membres du Congrès qui n'apprécient pas de voir le personnel décliner dans des bases qui soutiennent l'économie locale.

Le Congrès a ordonné au département de la Défense de parvenir à des économies de 487 milliards $ sur dix ans.

Les responsables ont abordé les propositions budgétaires sous le couvert de l'anonymat, étant donné qu'elles n'ont pas encore été rendues publiques.