Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Jeux olympiques de Londres: 97 arrestations pour escroquerie

La police britannique a arrêté 97 personnes accusées d'avoir monté des escroqueries à la billetterie, à l'hébergement ou sur Internet pour profiter des Jeux olympiques qui se dérouleront du 27 juillet au 12 août prochains à Londres, annoncé mercredi la ministre de l'Intérieur, Theresa May.

La demande en billets et hébergement est énorme, et certaines chambres d'hôtel dépassent déjà 600 livres sterling (721 euros) la nuit. Certains ont cherché à en profiter, en vendant des billets et hébergements fictifs via de faux sites Internet.

"La police envoie un message très clair: nous ne tolérerons pas d'intrusions de criminels organisés dans les JO", a souligné Theresa May lors d'un discours devant le Royal United Services Institute de Londres, un cercle de réflexion sur la sécurité.

La ministre a ajouté que toutes les tentes et autres campements seront interdits sur les sites olympiques. Des manifestants anti-capitalisme ont déjà monté des camps dans le centre de Londres et refusent de partir.

Plusieurs milliers de policiers, de militaires, ainsi que les services de renseignement sont par ailleurs mobilisés contre la menace terroriste. Londres a été la cible en juillet 2005 d'attentats qui ont fait 52 morts dans des rames de métro et autobus, au lendemain de l'attribution des JO 2012 à la capitale britannique. AP

st-ll/v0603

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.