NOUVELLES
25/01/2012 01:22 EST | Actualisé 26/03/2012 05:12 EDT

Des experts devraient décider du sort des pensions des députés dit le NPD

OTTAWA - L'avenir du régime de pension des députés fédéraux devrait être décidé par un groupe d'experts indépendants, selon le Nouveau Parti démocratique.

La leader par intérim du NPD, Nycole Turmel, a lancé l'idée mercredi au cours d'un discours prononcé à ses troupes réunies depuis lundi pour préparer le retour à la Chambre des communes, la semaine prochaine.

Mme Turmel a reproché au premier ministre Stephen Harper de ne pas se préoccuper suffisamment du régime de pension des Canadiens et d'accorder trop d'importance à celui des députés.

La semaine dernière, la Fédération des contribuables canadiens a attiré l'attention sur ce dossier, affirmant que le régime est trop généreux et que les contribuables y versent 23 $ pour chaque dollar qu'un député y contribue.

Les néo-démocrates rejettent cette estimation.

Selon le député Joe Comartin, un groupe indépendant, formé d'actuaires, devrait étudier le régime et en faire une évaluation sérieuse. Cela éviterait aux députés eux-mêmes de se placer en situation de conflit d'intérêts.

A priori, le NPD ne croit pas que le régime devrait être aboli mais il est ouvert à toute suggestion de changement.