NOUVELLES
23/01/2012 03:02 EST | Actualisé 24/03/2012 05:12 EDT

Procès: Une déposition montre que Garth Brooks ne se souvenait plus de l'accord

CLAREMORE, États-Unis - Garth Brooks affirme qu'un hôpital de l'Oklahoma lui avait promis de donner le nom de sa défunte mère à un nouveau centre de santé pour femmes en échange d'un don de 500 000 $, mais une déposition faite par le chanteur country montre que, en fait, il ne se rappelait pas des termes de l'accord.

La vedette avait raconté dans son témoignage vendredi que l'Integris Canadian Valley Regional Hospital lui avait promis en 2005 qu'il rendrait hommage à Colleen Brooks, décédée du cancer en 1999.

Mais dans une déposition dévoilée lundi, le musicien déclare ne pas se souvenir ce qui avait été convenu entre le président de l'établissement, James Moore, et lui.

Au cours du contre-interrogatoire de Garth Brooks, l'avocat de l'hôpital, Terry Thomas, a présenté au témoin une déposition où il admettait ne pas se rappeler si l'entente visait un nouveau centre ou un bâtiment existant.

Me Thomas a laissé entendre que l'établissement pouvait encore rebaptiser l'un de ses édifices en mémoire de la disparue.

Le procès a été intenté en 2009 par l'artiste, qui accuse l'hôpital de ne pas avoir honoré sa promesse et souhaite récupérer son argent.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!