NOUVELLES
23/01/2012 06:14 EST | Actualisé 24/03/2012 05:12 EDT

Le président Barack Obama a reçu les joueurs des Bruins de Boston

WASHINGTON - Le président américain Barack Obama a salué les Bruins de Boston pour leur coupe Stanley remportée l'an dernier, lundi, alors que les champions en titre visitaient la Maison-Blanche.

Il y avait toutefois un absent notable: le joueur par excellence des dernières séries, le gardien américain Tim Thomas, a choisi de ne pas se présenter à l'événement.

«Je crois que le gouvernement fédéral a pris une proportion hors de contrôle, ce qui menace les droits, les libertés et la propriété du peuple, en opposition directe avec la Constitution et la vision qu'avaient les pères fondateurs du gouvernement fédéral», a écrit Thomas sur sa page Facebook.

«Comme je crois à ce que je viens d'énoncer, j'ai exercé mon droit de libre citoyen et je ne suis pas allé à la Maison-Blanche. Ce n'était pas une question de politique ou de parti, car je suis d'avis que les deux partis sont responsables de la situation dans laquelle se trouvent le pays.»

Le directeur général des Bruins, Peter Chiarelli, a dit que Thomas ne sera pas suspendu pour son absence.

Les Bruins ont remporté leur premier titre en 39 ans en juin, après une dure série de sept matches face aux Canucks de Vancouver.

Leur triomphe s'ajoutait aux récents titres des Celtics (2008), des Red Sox (2007) et des Patriots de la Nouvelle-Angleterre (2005). Ces derniers pourraient ajouter à la récolte s'ils battaient les Giants de New York lors du Super Bowl, le 5 février.

Obama a d'ailleurs souligné les succès des clubs de Boston depuis quelques années. Il a ajouté qu'il n'y a pas eu de meilleure image de la victoire des Bruins que celle du capitaine Zdeno Chara, un défenseur de six pieds neuf, tenant la coupe au bout de ses bras, lors des célébrations à Vancouver.

«Je suis sûr que la coupe ne s'était jamais retrouvée aussi haut», a dit Obama.

Thomas, 36 ans, a grandement contribué à cette conquête si longtemps attendu. Lors des séries en question, il a montré un dossier de 16-9 et une moyenne de 1,98.

Obama a louangé le travail d'équipe des Bruins, qui méritaient un sixième titre.

«Ensemble, ces joueurs ont montré que tout revient au travail en équipe, a mentionné le président. Ça peut compenser pour les blessures, et ça peut faire mentir ceux qui doutaient de vos chances.»

La Maison-Blanche a aussi souligné que la fondation des Bruins a donné plus de sept millions $ US à différents organismes de charité en Nouvelle-Angleterre.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!