NOUVELLES
23/01/2012 07:59 EST | Actualisé 24/03/2012 05:12 EDT

Le procès sur les droits de diffusion des Golden Globes s'ouvrira mardi

LOS ANGELES, États-Unis - Un peu plus d'une semaine après la diffusion de la cérémonie des Golden Globes, les membres de la Hollywood Foreign Press Association (HPFA) et ses collaborateurs de longue date se lanceront dans un procès devant déterminer quel groupe aura la main mise sur les droits de diffusion de la populaire émission.

L'arrêt rendu dans cette affaire assurera le futur du célèbre gala avec le réseau NBC, ou encore, permettra sa diffusion sur un autre réseau, ce qui serait une première en 17 ans.

Si la HPFA l'emporte, cela pourrait sonner le glas de la relation établie avec les productions Dick Clark (dcp), la compagnie ayant assuré le retour télévisé des Golden Globes après un scandale qui avait menacé sa survie. Le partenariat a également contribué à faire de l'émission l'un des événements les plus courus d'Hollywood pendant la saison de remise de prix.

Cela permettrait également aux quelque 85 journalistes étrangers de la HPFA de positionner leur émission selon leurs propres critères, pour une première fois en 30 ans.

Le procès devrait s'ouvrir mardi devant la cour fédérale de Los Angeles, neuf jours seulement après que près de 17 millions de téléspectateurs aient visionné la cérémonie, animée par l'humoriste britannique à la langue acérée Ricky Gervais. Les lauréats des Globes, parmi lesquels figurent cette année le film français «The Artist» et l'acteur américain George Clooney, ont traditionnellement de bonnes chances de remporter une statuette à la soirée des Oscars.

Le président-directeur général de CBS, Les Moonves, qui a fait part de son intérêt pour diffuser l'émission, devrait témoigner au cours du procès la semaine prochaine.

La HPFA et ses producteurs, dcp, se font la guerre depuis novembre 2010 à propos de qui devrait avoir le droit de négocier les ententes de diffusion pour les Globes. L'association de correspondants étrangers clame que dcp n'avait pas raison de négocier une entente offrant les Globes à NBC jusqu'en 2018, un accord qui permettra par ailleurs à la compagnie de travailler sur l'émission jusqu'à cette date.

Des documents déposés à la cour montrent que la dispute entourant l'accord avec NBC représente plus de 150 millions $.

Le réseau versera 17 millions $ pour l'émission de cette année, un chiffre qui augmentera graduellement jusqu'à 26 millions $ si le contrat contesté est maintenu.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!