NOUVELLES
23/01/2012 03:48 EST | Actualisé 23/03/2012 05:12 EDT

La Syrie rejette un nouveau plan de la Ligue arabe

La Syrie a rejeté lundi le nouveau plan de la Ligue arabe appelant le gouvernement et les forces d'opposition à former un gouvernement d'union nationale d'ici deux mois, afin de mettre un terme à dix mois de violences.

Dans le communiqué diffusé par l'agence de presse officielle SANA, un haut responsable syrien resté anonyme a expliqué que Damas considérait ce nouveau plan comme "une violation de sa souveraineté et une ingérence flagrante dans ses affaires intérieures". Et de souligner que ce plan s'inscrivait dans la "conspiration qui vise la Syrie".

A l'issue de sa réunion de dimanche, les ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabe réunis au Caire avaient appelé à l'instauration d'un gouvernement d'unité nationale, dans les deux mois à venir, avec la participation de l'opposition.

Ce gouvernement aurait pour mandat de préparer des élections présidentielle et parlementaire libres, sous la supervision arabe et internationale.

Dans ce nouveau plan, le président Bachar el-Assad donnerait à son vice-président le pouvoir de coopérer avec ce gouvernement pour qu'il puisse agir

Depuis le début de l'insurrection populaire en mars, la répression par les forces de sécurité syrienne a fait plus 5.400 morts, selon un bilan de l'ONU. AP

ljg/v135

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!