NOUVELLES
23/01/2012 06:24 EST | Actualisé 24/03/2012 05:12 EDT

Egypte: première session de l'Assemblée

La nouvelle Assemblée du peuple issue des premières élections en Egypte de l'ère post-Moubarak a tenu lundi sa session inaugurale. Les trois-quarts des 498 sièges pourvus lors du scrutin tenu entre fin novembre dernier et mi-janvier sont revenus aux islamistes.

Dix députés, par ailleurs, ont été nommés par l'armée. Un Conseil suprême des forces armées (CSFA) présidé par le maréchal Hussein Tantaoui est au pouvoir depuis la démission le 11 février dernier du président Hosni Moubarak, au terme d'un soulèvement populaire entamé il y a presque un an jour pour jour, le 25 janvier 2011.

La session inaugurale de l'Assemblée, lundi, était présidée par le doyen des parlementaires, Mahmoud el-Saqqah. Les députés doivent désigner ultérieurement le président de l'Assemblée, qui devrait être issu des rangs du Parti de la liberté et de la justice (PLJ) créé par les Frères Musulmans. Le PLJ a remporté 47% des 498 sièges, tandis que parti salafiste Al-Nour en a obtenu environ un quart.

Les élections pour la deuxième chambre du Parlement, le Conseil consultatif de la Choura, doivent débuter fin janvier. Une fois au complet, le Parlement devra former une commission de 100 membres chargés de rédiger une nouvelle Constitution, qui sera soumise à un référendum national. Des élections présidentielles sont prévues d'ici juin. AP

ll/v0192

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!