NOUVELLES
23/01/2012 07:53 EST | Actualisé 24/03/2012 05:12 EDT

Deux hommes plaident coupable de harcèlement envers les avocats de Palin

ANCHORAGE, États-Unis - Un homme âgé de 20 ans de la Pennsylvanie et son père ont plaidé coupable, lundi, d'avoir harcelé par téléphone les avocats de Sarah Palin en Alaska.

Shawn Christy et son père Craig Christy, âgé de 48 ans, ont comparu devant un juge de la cour fédérale à Anchorage. Ils faisaient tous deux face à une accusation d'avoir fait des appels téléphoniques malveillants. La date de détermination de la peine n'a pas été fixée.

Les deux accusés ont été arrêtés en août en Pennsylvanie. Les procureurs affirment que les accusés étaient en colère en raison des ordonnances d'interdit de communication émis à leur endroit au nom de Sarah Palin, qui a été gouverneure de l'Alaska de 2006 à 2009 et a été candidate républicaine à la vice-présidence des États-Unis.

L'injonction envers Shawn Christy a été émise en 2010 parce qu'il était accusé d'harcèlement criminel envers Mme Palin. L'ordonnance a été renouvelée l'année dernière lorsque Mme Palin s'est plainte que M. Christy avait envoyé un message clair en se rendant en Alaska pour une journée, le jour de son anniversaire, en février.

Mme Palin craignait aussi les parents du jeune homme parce qu'ils affirmaient qu'elle avait eu une relation inappropriée par message texte avec leur fils, en 2009.

L'injonction envers Craig Christy a été émise l'année dernière après qu'il eut été accusé d'avoir remplit de messages la boîte vocale des parents de Mme Palin.

Les injonctions envers les deux hommes ont été renouvelé l'automne dernier et couvrent aussi la famille et les amis de l'ancienne gouverneure.

Les deux hommes font face à une peine de prison de deux ans et à une amende allant jusqu'à 250 000$.

La procureure Retta-Rae Randall a indiqué que le gouvernement compte engager un psychiatre privé pour examiner les évaluations psychiatriques passées des deux hommes. Toutefois, aucune nouvelle évaluation n'a été commandé, pour l'instant.

L'avocat de Sarah Palin, John Tiemessen, devrait témoigner lors de la comparution sur sentence au nom de sa firme, dont les bureaux de Anchorage et de Fairbanks ont reçu des centaines d'appels au début du mois d'août, dont 250 dans une seule journée, selon une déclaration du FBI.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!