NOUVELLES
22/01/2012 11:02 EST | Actualisé 23/03/2012 05:12 EDT

Nigeria: au moins 150 morts dans les attentats à Kano

KANO, Nigeria - Au moins 150 personnes ont été tuées dans une série d'attentats revendiqués par le mouvement islamiste Boko Haram à Kano, une ville de neuf millions d'habitants située dans le nord musulman du Nigeria, selon un document interne de la Croix-Rouge consulté par un journaliste de l'Associated Press.

Le président nigérian Goodluck Jonathan est arrivé à Kano dimanche après-midi pour présenter ses condoléances aux familles des victimes. Un hélicoptère militaire survolait la ville pendant sa visite, et des soldats montaient la garde autour des sites où la secte a lancé ses attaques vendredi.

Les attentats, coordonnés, visaient cinq bâtiments de la police, deux bureaux des services de l'immigration et le siège local du Service de sécurité de l'Etat, la police secrète nigériane.

Ces actes de terrorisme ont été revendiqués vendredi par un porte-parole de Boko Haram, Abul-Qaqa. Le mouvement, dont le nom signifie "l'éducation occidentale est un sacrilège" en langue haoussa parlée dans le nord du pays, veut instaurer un Etat islamique au Nigeria et y appliquer strictement la charia. AP

pyr/v0234