NOUVELLES
22/01/2012 10:08 EST | Actualisé 23/03/2012 05:12 EDT

Maroc: une manifestation pro-démocratie plus modeste a été tenue dimanche

CASABLANCA, Maroc - Quelque 2000 manifestants ont protesté contre les politiques du gouvernement du Maroc, dimanche, dans la plus grande ville de ce royaume du Maghreb.

Casablanca avait été le théâtre de rassemblements beaucoup plus importants contre le gouvernement par le passé — des manifestations organisées par le groupe pro-démocratie Mouvement du 20 février —, laissant croire à un essoufflement du soulèvement populaire contre les autorités.

Les slogans scandés par les protestataires, qui ont parcouru le quartier défavorisé de Tacharouk dimanche, étaient toutefois plus radicaux que dans le passé, attaquant directement le roi et le gouvernement nouvellement élu.

Le Maroc, à l'instar d'autres pays du monde arabe, est secoué par une vague de manifestations pro-démocratie depuis l'an dernier. Le roi a réussi à contenir la grogne en tenant des élections anticipées et en amendant la constitution.

Un parti islamiste de l'opposition a été porté au pouvoir, et a promis de s'attaquer au taux de chômage sévissant au pays ainsi qu'aux inégalités sociales.