NOUVELLES
22/01/2012 10:29 EST | Actualisé 23/03/2012 05:12 EDT

François Hollande propose des "zones de sécurité prioritaires"

"La sécurité est un droit et je le ferai respecter", a martelé dimanche François Hollande, qui a prôné la mise en place de "zones de sécurité prioritaires", dans les endroits où la délinquance est la plus élevée.

Dans son premier grand meeting de campagne au Bourget (Seine-Saint-Denis, le candidat socialiste a prévenu que pas plus qu'il n'accepterait "la délinquance financière" ou la "fraude fiscale", il n'accepterait le "petit caïd avec sa bande" qui fait régner l'insécurité.

Et de lancer un avertissement, aux "délinquants financiers", aux "fraudeurs" et aux "petits caïds": "le prochain président les prévient", a-t-il lancé, "la République vous rattrapera". AP

cb/sb