NOUVELLES
21/01/2012 12:22 EST | Actualisé 22/03/2012 05:12 EDT

Primaires républicaines: Romney et Gingrich au coude à coude en Caroline du Sud

WASHINGTON - Jusqu'ici favori, l'ancien gouverneur du Massachusetts Mitt Romney se retrouve talonné désormais par Newt Gingrich pour la primaire de Caroline du Sud, ce samedi, un scrutin crucial dans la course à l'investiture républicaine aux Etats-Unis.

Mitt Romney a reconnu qu'il n'aurait pas la tâche facile dans cet Etat américain face à l'ancien président de la Chambre des représentants. Ces derniers jours, l'ancien gouverneur du Massachusetts a été submergé de questions sur sa fortune et ses impôts (il ne verse notamment qu'environ 15 pour cent de son revenu en impôts, soit moins que beaucoup d'Américains), alors que Newt Gingrich a grimpé dans les sondages après des prestations appréciées dans plusieurs débats.

L'enjeu est de taille samedi. Mitt Romney pourrait être imbattable s'il s'impose en Caroline du Sud après sa brillante victoire dans la primaire du New Hampshire. Mais s'il trébuche, cela pourrait laisser présager une bataille de plusieurs mois pour l'investiture.

Newt Gingrich, qui fait désormais face aux accusations explosives de son ex-femme, selon laquelle il lui avait demandé un "mariage ouvert" pour poursuivre une liaison avec sa maîtresse (devenue depuis sa nouvelle épouse), tente de se présenter comme la seule alternative dans le camp conservateur à Mitt Romney, que certains républicains trouvent trop modéré.

Ce dernier avait jusqu'à présent bénéficié de la division des voix entre Newt Gingrich, l'ancien sénateur de Pennsylvanie Rick Santorum et le gouverneur du Texas Rick Perry. Mais la compétition s'est resserrée jeudi, avec le retrait de Rick Perry qui a apporté son soutien à M. Gingrich. Or ce dernier a aussi l'avantage de venir de Géorgie, un Etat voisin.

Autre rebondissement survenu jeudi: le décompte final des caucus du 3 janvier dans l'Iowa, qui ont lancé la course à l'investiture, a attribué 34 voix d'avance à Rick Santorum sur Mitt Romney, initialement donné premier, de seulement huit voix. Aucun vainqueur n'a toutefois été officiellement déclaré pour l'instant dans la mesure où les bulletins de huit assemblées n'ont pas été retrouvés.

Mitt Romney a paru tout sauf confiant en admettant devant des journalistes qu'en Caroline du Sud, il avait "beaucoup de chemin à faire" et que Newt Gingrich, "venu d'un Etat voisin", était "très connu, populaire".

Quelques jours après avoir pronostiqué une victoire de Mitt Romney dans son Etat, le sénateur Jim DeMint a affirmé que la campagne pour la première primaire disputée dans le sud des Etats-Unis était désormais une affaire entre l'ancien gouverneur du Massachusetts et Newt Gingrich.

D'après Jim DeMint, celui qui gagnera cette primaire "devrait être le prochain président des Etats-Unis". En effet, depuis 1980, le vainqueur de la primaire républicaine en Caroline du Sud a toujours fini par remporter l'investiture de son parti.

Une victoire de Mitt Romney le mettrait dans une position de force avant la primaire de Floride qui se disputera le 31 janvier. Il apparaîtrait quasiment comme le futur adversaire du président Barack Obama pour l'élection de novembre prochain. Dans le cas contraire, il pourrait falloir attendre le printemps pour connaître le candidat républicain, et le "parti de l'éléphant" risque de s'en trouver un peu plus divisé.