NOUVELLES
21/01/2012 08:13 EST | Actualisé 22/03/2012 05:12 EDT

Les pompiers parviennent à contenir l'important incendie faisant rage au Nevada

RENO, États-Unis - La pluie et la neige ont aidé les pompiers à combattre un feu de broussailles qui a détruit 29 maisons et forcé l'évacuation de milliers de personnes près de Reno, dans l'État américain du Nevada, amenant les responsables à classer le sinistre comme étant contenu et levant tous les ordres d'évacuation encore en vigueur.

Alimenté par des vents dignes d'un ouragan, le brasier a englouti près de 1300 hectares de terrain sous des flammes allant jusqu'à 12 mètres de haut. La météo s'est montrée plus clémente vendredi envers les pompiers lorsque les vents se sont calmés, permettant aux intervenants d'urgence de vaincre le feu qualifié d'«épouvantable» par le gouverneur du Nevada, Brian Sandoval.

Le prochain défi pour les combattants du feu pourrait être une tempête dans la Sierra Nevada, qui amène pour plusieurs de la pluie et de la neige bienvenues au cours de l'un des hivers les plus secs de Reno en plus d'un siècle, mais qui pourrait causer des maux de tête aux responsables craignant d'éventuelles inondations dans les régions incendiées.

Les autorités ont précisé qu'un homme âgé «extrêmement honteux» avait admis avoir accidentellement déclenché le sinistre jeudi lorsqu'il s'est incorrectement débarrassé de braises dans sa maison au sud de la ville.

Selon le shérif du comté, un dossier officiel sera transmis au procureur du district la semaine prochaine pour voir si des accusations seront portées.

En plus de risquer la prison pour pyromanie, l'homme pourrait aussi se faire ordonner de rembourser les dégâts causés par l'incendie, qui totalisent déjà 690 000 $ US.

L'incendie s'est déclaré peu après midi, jeudi, et s'est répandu sur une superficie de 15,5 kilomètres carrés avant que les pompiers ne stoppent sa progression avant qu'il ne parvienne à Reno.

Le corps d'une femme de 93 ans a été retrouvé dans le territoire touché par l'incendie, mais il n'était pas clair, samedi soir, si sa mort est liée au sinistre. Selon sa fille, elle n'aurait pas été capable d'évacuer sa maison à temps.