NOUVELLES
21/01/2012 10:36 EST | Actualisé 22/03/2012 05:12 EDT

Dan Forsman joue 65 et mène par 2 coups au 1er tournoi du circuit des Champions

KAUPULEHU-KONA, États-Unis - Dan Forsman a réussi six oiselets de suite sur le neuf de retour en route vers un score de 65 (moins-7), samedi, lui permettant de se forger une avance de deux coups en tête du Championnat Mitsubishi Electric après deux rondes.

Forsman, qui a remporté deux tournois sur le circuit réservé aux golfeurs professionnels âgés de 50 ans et plus, affiche un pointage cumulatif de moins-12 (132) au Hualalai Resort.

Brad Bryant a réalisé la meilleure ronde de la journée, remettant une carte de 64 (moins-8) qui lui a permis de se hisser à égalité avec le champion de 2010 Tom Watson (65) et Jeff Sluman (66) à moins-10.

Forsman était de retour dans la course au titre après avoir joué 35 sur le premier neuf. Il a calé des oiselets aux 10e et 11e trous, et s'est hissé à égalité en tête en retranchant un coup à la normale aux 13e et 14e verts. Il s'est ensuite emparé seul des commandes du tournoi en calant un roulé de 11 pieds pour un oiselet au 17e, et a frappé un coup d'approche à deux pieds de la coupe sur le trou suivant qui mettait la table pour son dernier oiselet de la partie.

Le quintuple gagnant d'un tournoi sur le circuit de la PGA n'a effectué que 21 roulés au cours de cette ronde.

Bryant a évité les bogueys, calant deux de ses coups d'approche pour des oiselets. L'Américain, qui a bouclé les 18 trous avec six oiselets supplémentaires, a savouré sa plus récente victoire en 2007 à l'Omnium senior des États-Unis.

Michael Allen et Jay Haas sont à égalité en cinquième position, trois coups derrière Forsman. Le champion en titre, John Cook, a remis une carte de 66 pour partager la septième place avec Jay Don Blake, Denis Watson, Loren Roberts et Bruce Vaughan, qui était à égalité en première place après la première ronde en compagnie du joueur de l'année sur le circuit en 2011 Tom Lehman.

Fred Couples s'est retrouvé à six coups de la tête après avoir évité les bogueys en route vers un score de 66.