NOUVELLES
19/01/2012 07:52 EST | Actualisé 20/03/2012 05:12 EDT

Rick Santorum se dit vainqueur dans l'Iowa et demande l'appui des conservateurs

MOUNT PLEASANT, États-Unis - Le candidat à l'investiture républicaine aux États-Unis Rick Santorum a pressé les électeurs de ne pas écouter les appels pour qu'ils se rallient à son opposant Newt Gingrich.

Les républicains ont besoin d'un candidat «stable» pour affronter Barack Obama, et non pas d'un individu dont il faudrait quotidiennement se soucier des propos qu'il énonce, a lancé M. Santorum avant le débat final qui précédera la primaire de samedi, en Caroline du Sud.

L'ancien sénateur de la Pennsylvanie a déclaré avoir toujours des chances dans cette course en rappelant avoir reçu l'appui de James Dobson, le fondateur de l'organisation conservatrice Focus on the Family. M. Santorum a également vanté les nouveaux résultats des caucus de l'Iowa lors desquels il a, au final, devancé Mitt Romney.

«Il y a eu deux concours. Nous en avons remporté un», a-t-il soutenu.

Il a tenu ces propos bien que le Parti républicain de l'Iowa n'ait pas déclaré de vainqueur à ce scrutin en raison de certains bulletins de vote perdus.

M. Santorum a battu M. Romney par 34 voix d'après ce nouveau calcul des caucus de l'Iowa, le premier État où s'est jouée la nomination du candidat républicain devant affronter en novembre le président démocrate Barack Obama.

Les responsables du parti ont fait savoir jeudi qu'aucun gagnant ne serait déclaré puisque certains votes n'étaient toujours pas certifiés, deux semaines après la clôture du scrutin. Le Parti républicain de l'État avait d'abord attribué la victoire à M. Romney.

«Il s'agit d'une solide victoire. Elle est beaucoup plus forte que celle réclamée par le gouvernement Romney», a déclaré M. Santorum.

M. Romney, qui a remporté la primaire dans l'État du New Hampshire, a qualifié les résultats de l'Iowa de «quasi égalité».

«Nous croyons que la signification de cette victoire sera très, très bonne pour nous», a affirmé M. Santorum.