NOUVELLES
19/01/2012 04:49 EST | Actualisé 19/03/2012 05:12 EDT

Médecins sans Frontières ferme deux de ses centres médicaux en Somalie

MOGADISCIO, Somalie - L'organisation non gouvernementale Médecins sans Frontières (MSF) a annoncé jeudi qu'elle fermait ses deux principaux centres médicaux à Mogadiscio, en Somalie, après que deux de ses employés aient été abattus.

Ces deux centres de 120 lits soignaient les malades souffrant de malnutrition, rougeole et choléra. Cela représente la moitié de l'aide que fournit MSF à Mogadiscio.

Parallèlement, une bombe a explosé dans un camp de réfugiés bondé, également dans la capitale somalienne, quelques minutes après la visite d'un groupe de responsables de l'ONU et des journalistes étrangers. Deux Somaliens, un soldat et un réfugié, ont été tués, a précisé l'organisateur du camp Yasmin Ali.