NOUVELLES
19/01/2012 04:58 EST | Actualisé 20/03/2012 05:12 EDT

Le TSX avance, encouragé par la fabrication et les résultats bancaires US

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé la séance de jeudi en hausse, le parquet ayant profité des solides résultats bancaires aux États-Unis, d'une meilleure performance que prévu de la part des fabricants et de la vigueur du cours du cuivre.

L'indice composé S&P/TSX a avancé de 53,17 points pour terminer à 12 380,69 points, tandis que la Bourse de croissance TSXV s'est emparée de 4,15 points à 1554,2 points.

Statistique Canada a indiqué jeudi que les ventes des fabricants avaient progressé de deux pour cent en novembre, ce qui représentait une quatrième hausse en cinq mois pour ce secteur. Les économistes attendaient plutôt une croissance de 1,2 pour cent.

Le dollar canadien s'est déprécié de 0,02 cent US à 98,87 cents US.

Les marchés américains ont avancé, les courtiers s'étant réjouis des solides résultats financiers annoncés par les grandes banques Morgan Stanley et Bank of America.

Cependant, l'indice des fabricants de la Réserve fédérale de Philadelphie pour le mois de janvier a déçu les économistes, ce qui a tempéré les gains des marchés boursiers.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a grimpé de 45,03 points à 12 623,98 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq a pris 18,62 points à 2788,33 points et que l'indice élargi S&P 500 a crû de 6,46 points à 1314,5 points.

Morgan Stanley a perdu 275 millions $ US au quatrième trimestre, soit 15 cents US par action, mais la perte de la banque d'investissement était inférieure à celle de 43 cents US attendue par les analystes. Son action a grimpé de 93 cents US à 18,28 $ US.

L'action de Bank of America a aussi avancé, de 16 cents US à 6,96 $ US, après qu'elle eut annoncé avoir engrangé deux milliards $ US dans les trois derniers mois de 2011, grâce à la vente de sa participation dans un banque chinoise et à la vente de dette. Cela a plus que compensé les pertes et la hausse des dépenses légales de ses activités hypothécaires.

«On voit l'argent retourner dans les titres de la finance», a observé Sid Mokhtari, technicien du marché chez Marchés mondiaux CIBC. «Et lorsque que les titres financiers sont stables, je crois que les marchés ont tendance à devenir stables.»

À Toronto, le secteur de la finance a pris 1,6 pour cent, l'action de la Banque Royale (TSX:RY) ayant grimpé de 65 cents à 53,10 $, tandis que celle de la Banque TD (TSX:TD) a progressé de 1,02 $ à 78,22 $. Le titre de la Scotia (TSX:BNS), qui a indiqué jeudi qu'elle pourrait mettre en vente le gratte-ciel qui abrite son siège social, a gagné 1,42 $ à 53,98 $.

Le secteur de l'énergie a crû de 0,49 pour cent, même si le cours du pétrole brut a retraité de 20 cents US à 100,39 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York. À Toronto, le titre de Cenovus Energy (TSX:CVE) s'est emparé de 50 cents à 36,05 $, tandis que celui de Canadian Natural Resources (TSX:CNQ) s'est adjugé 56 cents à 39,32 $.

Le secteur des métaux de base a pris 0,48 pour cent, le cours du cuivre s'étant apprécié de 5 cents US à 3,81 $ US la livre à New York. Le titre de Teck Resources (TSX:TCK.B) a notamment avancé de 1,30 $ à 42,22 $.

Le secteur aurifère a été le principal perdant sur le parquet torontois jeudi, avec un recul d'environ deux pour cent. Le cours du lingot d'or a cédé 5,40 $ US à 1654,50 $ US l'once à New York. À Toronto, l'action de Barrick Gold (TSX:ABX) a perdu 1,55 $ à 46,97 $, tandis que celle de Goldcorp (TSX:G) a effacé 56 cents à 44,89 $.