NOUVELLES
19/01/2012 04:41 EST | Actualisé 20/03/2012 05:12 EDT

Le site de partage vidéo Megaupload est fermé par les autorités américaines

MCLEAN, États-Unis - L'un des plus importants sites de partage vidéo au monde a été fermé par les autorités fédérales américaines, jeudi, et des accusations de contravention aux lois sur le piratage ont été portées contre son fondateur et plusieurs cadres de l'entreprise, ont annoncé les procureurs fédéraux.

Megaupload est accusée d'avoir privé les détenteurs de droits d'auteur de plus de 500 millions $ de revenus en proposant des films piratés et d'autres types de contenu sur Internet.

Dans un communiqué transmis jeudi, le département de la Justice a annoncé l'arrestation de Kim Dotcom, anciennement connu sous le nom de Kim Schmitz, et de trois cadres supérieurs de l'entreprise. Ils ont été interpellés en Nouvelle-Zélande, à la demande des autorités américaines.

Deux autres accusés n'ont toujours pas été épinglés.

Megaupload était unique en son genre, non seulement en raison du volume exceptionnel du contenu à télécharger qu'elle proposait, mais aussi parce que des vedettes de premier plan — Kim Kardashian, Alicia Keys et Kanye West, entre autres — avaient récemment pris sa défense.

L'acte d'accusation a été déposé une journée après que des sites Internet, dont Wikipédia et Craigslist, eurent bloqué l'accès à leur site pendant 24 heures afin de protester contre deux projets de loi américains.

La loi contre le piratage en ligne, «Stop Online Piracy Act» examinée par la Chambre des représentants et celle sur la protection de la propriété intellectuelle, «Protect IP Act», soumise au Sénat sont destinées à lutter contre la vente de produits américains piratés à l’étranger.