NOUVELLES
19/01/2012 04:53 EST | Actualisé 20/03/2012 05:12 EDT

La skieuse acrobatique canadienne Sarah Burke succombe à ses blessures

SALT LAKE CITY - La famille de Sarah Burke a indiqué que la skieuse acrobatique canadienne avait succombé, à 9h22 jeudi matin, à ses blessures subies à l'entraînement dans la super demi-lune de Park City, la semaine dernière.

«Nos pensées vont avec le mari de Sarah, Rory, ainsi que toute sa famille», a déclaré en conférence téléphonique le président et directeur général de Ski acrobatique Canada Peter Judge.

«Nous éprouvons de la difficulté à imaginer toute la douleur qu'ils doivent ressentir. Sarah était une fille qui savourait chaque instant de la vie, qui restait positive même lorsque les choses n'allaient pas pour le mieux. Sa perte est incommensurable pour sa famille, la communauté sportive et la discipline.»

Âgée de 29 ans, Burke a été grièvement blessée à la tête le 10 janvier lors d'une chute survenue à l'entraînement en vue des X Games, dont elle était la quadruple championne. Elle pratiquait alors une manoeuvre de routine, selon Judge.

«Sarah l'avait pratiquée plusieurs fois auparavant, mais malheureusement elle a été victime d'un accident terrible», a-t-il précisé, répétant au passage que la discipline pratiquée par Burke est très sécuritaire.

«Sarah a contribué grandement au développement de ce sport, de la conception de la super demi-lune — qui dispose maintenant d'une plus grande zone de réception des sauts — à l'équipement, que ce soit au niveau des skis ou du casque protecteur, a expliqué Judge. Le problème, c'est qu'on ne pourra jamais éliminer tous les accidents, toutes les chutes qui entraînent des blessures.»

L'annonce de sa mort a certes entraîné son lot de réactions chez les skieurs acrobatiques.

Judge a notamment indiqué que les membres de l'équipe canadienne qui étaient présents à la compétition du Dew Tour qui avait lieu jeudi à Killington, au Vermont, avaient participé à l'épreuve, «puisque c'est ce qu'elle (Burke) aurait voulu qu'ils fassent».

Informé du décès de Burke quelques minutes seulement après sa prestation à la Coupe du monde de ski acrobatique de Lake Placid, Alexandre Bilodeau a admis être fortement ébranlé puisqu'il l'avait côtoyé au cours des deux derniers étés à Whistler.

«On a 'coaché' des jeunes ensemble au camp Momentum à Whistler. C'est une fille que j'ai vu grandir, qui a à peu près le même âge que Jennifer Heil», a-t-il expliqué.

«Je me rappelle très bien la première fois que je l'ai vu faire un '1080 Big Air' aux Championnats canadiens au Mont-Gabriel, a-t-il poursuivi. C'était impressionnant de voir une fille réussir cette manoeuvre. Dans le fond, cette nouvelle-là met beaucoup de choses en perspective.»

Une ambassadrice pour son sport

Vingt-quatre heures après l'accident, les médecins l'ont opérée pour réparer une artère cervicale déchirée, qui causait une hémorragie au cerveau. Ce genre de déchirure peut causer de sérieux dommages au cerveau, voire la mort. L'artère touchée irrigue les parties du cerveau régissant l'équilibre et la vision.

Cette hémorragie a entraîné un arrêt cardiorespiratoire, tandis qu'elle était toujours dans la super demi-lune. Le personnel médical est venu à son secours, pratiquant notamment des méthodes de réanimation, sans toutefois que son corps réagisse.

L'hôpital de l'Université d'Utah a cependant indiqué que son tronc cérébral fonctionnait toujours. Elle a donc été placée dans un coma artificiel, et un protocole d'hypothermie thérapeutique a été enclenché afin d'essayer de préserver son cerveau. Un test d'imagerie a ensuite été réalisé sur le cerveau de Burke, et le 11 janvier l'artère déchirée a été réparée avec succès.

Suite à l'opération, de nombreux examens neurologiques, électrocardiogrammes ainsi que des tests d'imagerie par résonance magnétique ont été réalisés, révélant des dommages irréversibles à son cerveau causés par le manque d'oxygène et de sang suite à l'arrêt cardique.

«La famille Burke souhaite remercier du fond du coeur les messages d'espoir qu'ils ont reçus de tous ceux qui ont touché Sarah», a confié la relationniste de la famille Burke Nicole Wool.

Burke, quadruple championne des X Games en demi-lune, a été l'une des lobbyistes les plus actives afin que le sport soit reconnu par les Jeux olympiques. Il fera son entrée lors des Jeux de Sotchi, en 2014.

«Elle était une véritable ambassadrice du sport, une femme particulièrement intelligente qui s'exprimait très bien, même lorsque son sport n'était pas inscrit aux Jeux olympiques, a conclu Judge. Elle a bien représenté son sport, avec beaucoup de classe, et de toute évidence elle a joué un rôle-clé dans son intégration aux Jeux (de Sotchi).»

Selon ses propres volontés, les tissus et les organes de la skieuse ont été prélevés à des fins de greffes. Elle laisse dans le deuil son conjoint, Rory Bushfield, ainsi que sa famille.