NOUVELLES
19/01/2012 06:03 EST | Actualisé 20/03/2012 05:12 EDT

Fibrek dit avoir entamé des 'pourparlers sérieux' pour bloquer Résolu

MONTRÉAL - Le fabricant de pâte à papier Fibrek (TSX:FBK) a soutenu jeudi avoir «entamé des pourparlers sérieux» qui pourraient mettre en échec l'offre d'achat hostile présentée en novembre par Produits forestiers Résolu (TSX:ABH).

Dans un communiqué, le président du conseil d'administration de l'entreprise québécoise, Hubert Lacroix, a indiqué que les «opérations» dont il est question avec ses interlocuteurs sont susceptibles «d'accroître éventuellement la valeur» de Fibrek pour ses actionnaires.

Il n'a pas précisé s'il pouvait s'agir d'une vente de l'entreprise à un autre acheteur que Résolu.

Fibrek a par ailleurs révélé jeudi que le Bureau de la concurrence a demandé à Résolu de fournir des renseignements supplémentaires à propos de son offre d'achat. Selon Fibrek, cette requête rend peu probable la conclusion de la transaction proposée par Résolu à la date prévue, soit vendredi.

L'entreprise a enfin indiqué jeudi que le Bureau de décision et de révision en valeurs mobilières allait étudier au début février la demande présentée par Résolu afin de faire invalider le régime de droits des actionnaires mis en place afin de contrer l'offre hostile du géant montréalais du papier journal.

Résolu veut racheter Fibrek pour environ 130 millions $. En 2002, l'ancienne AbitibiBowater s'était départi de l'entreprise pour 628 millions $.

L'action de Fibrek a clôturé à 1,01 $ jeudi, en baisse d'un pour cent, alors que celle de Résolu a terminé la séance à 15,20 $, en hausse de 0,1 pour cent, à la Bourse de Toronto.