NOUVELLES
18/01/2012 07:40 EST | Actualisé 19/03/2012 05:12 EDT

Visite de Hamad en Arabie saoudite: le PQ brandit le dossier Nathalie Morin

QUÉBEC - L'opposition officielle du Parti québécois demande au ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, Sam Hamad, d'aborder le dossier de Nathalie Morin avec les autorités de l'Arabie saoudite lors de son voyage d'affaires au Moyen-Orient qui débute ce mercredi.

Le député de Lac-Saint-Jean et porte-parole de l'opposition officielle en matière de Relations internationales et de Francophonie, Alexandre Cloutier, précise que le ministre Hamad doit interpeller directement le gouvernement saoudien pour qu'il permette le retour immédiat de Nathalie Morin et de ses trois enfants au Québec.

Nathalie Morin affirme être retenue contre son gré en Arabie Saoudite depuis mars 2005 par son conjoint, Saeed Al-Shahrani. Elle se dit maltraitée physiquement et psychologiquement, privée de nourriture et confinée à un appartement dont seul son conjoint a la clé.

Mme Morin soutient que ses trois jeunes enfants, Samir, Abdullah et Sarah, subissent les mêmes sévices.

L'Arabie Saoudite ne permet pas à Mme Morin et ses enfants de quitter le pays, les autorités refusant d'accorder un passeport saoudien aux enfants.

Le député Cloutier rappelle que le Canada a rempli toutes les conditions nécessaires pour accueillir Mme Morin et sa famille et que l'Assemblée nationale a adopté deux motions soutenant les démarches visant à permettre leur retour.

Sam Hamad sera à la tête d'une délégation composée d'une trentaine d'entreprises et de représentants du milieu des affaires pour se rendre à Riyad de même qu'aux Emirats arabes unis et au Qatar.

-