NOUVELLES
18/01/2012 06:59 EST | Actualisé 19/03/2012 05:12 EDT

États-Unis: La Chambre s'oppose au relèvement du plafond de la dette

WASHINGTON - Les républicains qui contrôlent la Chambre des représentants ont rejeté la demande du président Barack Obama visant à relever le plafond de la dette du pays de 1200 milliards $ présentée en vertu d'un accord conclu l'an dernier entre les démocrates et républicains du Congrès.

La motion symbolique ne survivra probablement pas à son passage au Sénat, dominé par les démocrates. Dans le cas contraire, le président Obama utilisera son droit de veto pour s'assurer que l'augmentation ait lieu et que les États-Unis évitent une nouvelle crise de la dette comme celle qui les avait presque paralysés l'été passé.

Le vote de mercredi à la Chambre des représentants, 239 en faveur et 176 contre, relevait davantage du théâtre politique que d'une réelle tentative pour contrer la hausse. La limite de la dette sera automatiquement relevée la semaine prochaine à moins que le Congrès ne se prononce contre la mesure.

Les représentants ont voté au terme d'un débat de trois heures durant lequel les républicains ont blâmé le démocrate Barack Obama pour tous les problèmes financiers du pays.