NOUVELLES
18/01/2012 01:47 EST | Actualisé 19/03/2012 05:12 EDT

Projets de lois anti-piratage: Wikipedia ferme son site et Google retire son logo

NEW YORK, États-Unis - L'encyclopédie collaborative en ligne Wikipedia en anglais fait écran noir mercredi, faisant partie d'une série de sites s'opposant à des projets de lois aux États-Unis visant à fermer les sites contenant des films ou d'autres contenus piratés.

Dans un geste sans précédent, Reporters sans frontières devait fermer son site en anglais pour 24 heures.

Reddit.com a interrompu son service de réseautage pour une période de 12 heures. D'autres sites ont exprimé clairement leur opposition sans faire écran noir.

Google a effacé son logo sur sa page d'accueil, dirigeant les internautes à une page sur laquelle ils peuvent ajouter leur nom à une pétition contre ces projets de lois.

Le site de petites annonces Craiglist a emprunté une voie mitoyenne, modifiant sa page d'accueil en écran noir redirigeant les internautes vers une page d'opposition aux mesures proposées. Après dix secondes, un lien vers le site principal apparaît.

La fondation Wikipedia avait fait valoir dans un communiqué que la législation «causerait du tort à l'Internet gratuit et libre et fournirait de nouveaux outils de censure des sites internationaux aux États-Unis».

La loi contre le piratage en ligne, «Stop Online Piracy Act» examinée par la Chambre des représentants et celle sur la protection de la propriété intellectuelle soumise au Sénat sont destinées à lutter contre la vente de produits américains piratés à l'étranger.

Les industries cinématographique et musicale soutiennent ces législations mais ses détracteurs affirment qu'elles vont à l'encontre de la liberté d'expression et nuiraient à l'industrie technologique.

La disposition la plus controversée est celle du texte présenté à la Chambre des représentants, qui autorise les autorités fédérales à inscrire sur liste noire des sites accusés de distribuer des contenus piratés.