NOUVELLES
18/01/2012 06:34 EST | Actualisé 19/03/2012 05:12 EDT

Patrick Chan est à la recherche d'un cinquième titre canadien consécutif

Après avoir été invaincu en 2011, Patrick Chan avait besoin d'un peu de recul.

Il s'est donc rendu à Las Vegas afin de célébrer son 21e anniversaire de naissance la veille du jour de l'An, a assisté à plusieurs spectacles dont celui du Cirque du Soleil, et a passé un peu de temps aux tables de jeu. Grâce à un peu tout ça, Chan a atteint son objectif — il a brièvement oublié qu'il était un patineur artistique.

Chan a fait le plein d'énergie et il se sent maintenant d'attaque pour les championnats canadiens qui auront lieu cette semaine à Moncton. Il tentera d'amorcer la deuxième moitié de la saison en remportant un cinquième titre canadien consécutif.

«Ce fut une expérience enivrante. Ça m'a donné la chance d'être moi-même et de m'éloigner du bon et du mauvais du patinage artistique, a déclaré Chan. J'avais besoin d'un peu de repos et je me suis bien amusé. Quand j'ai quitté Vegas, j'avais presque oublié que j'étais un patineur, ce qui est bien et c'était exactement ce que je souhaitais. Vegas peut faire ça.»

Le patineur originaire de Toronto a connu une année 2011 remarquable au cours de laquelle il a remporté le championnat mondial — établissant trois records mondiaux en cours de route — et tous les autres événements auxquels il a participé. Il a aussi été nommé athlète masculin de l'année par La Presse Canadienne.

Le moment était donc bon pour une visite éclair à Las Vegas.

«C'était vraiment génial, a-t-il noté en ajoutant qu'il n'a pas perdu d'argent aux tables de black jack. Les spectacles étaient incroyables. C'était vraiment agréable de se détendre et de faire partie de l'audience, de ne pas être celui que tout le monde regarde.»

Chan sera de retour à l'avant-scène cette semaine en tant qu'un des près de 300 patineurs qui prendront part aux championnats canadiens.

Tessa Virtue et Scott Moir, champions olympiques en danse, seront aussi présents après avoir raté l'édition 2011. Virtue se remettait à l'époque d'une opération aux bas des jambes.

Cynthia Phaneuf tentera de défendre son titre chez les dames, tandis que Kirsten Moore-Towers et Dylan Moscovitch voudront faire de même en couple.

Phaneuf participera à une première compétition depuis qu'elle a changé d'entraîneur en novembre. La native de Contrecoeur, maintenant âgée de 24 ans, a quitté Annie Barabe et a déménagé à Toronto afin de s'entraîner sous la tutelle de Brian Orser dans le but de donner un second souffle à sa carrière qui a été marquée par des résultats frustrants.

«La première semaine a été difficile, a admis Phaneuf lors d'une conférence téléphonique. J'avais l'impression d'avoir tout laissé au Québec et de ne rien avoir (à Toronto).

«Après une semaine, tout était tombé en place. Aussitôt que je suis arrivée à l'aréna, je savais que j'avais pris la bonne décision.»

Phaneuf a terminé cinquième aux mondiaux en 2010, mais s'est classée 13e l'an dernier. Elle a terminé septième et neuvième lors de deux événements du circuit Grand Prix cette saison.

Les championnats canadiens permettront de déterminer la constitution de l'équipe qui participera aux championnats des quatre continents et aux mondiaux, qui auront lieu du 26 mars au 1er avril à Nice, en France.