NOUVELLES
18/01/2012 01:17 EST | Actualisé 19/03/2012 05:12 EDT

La québécoise Junex lance des activités pétrolières aux États-Unis

MONTRÉAL - En réaction au quasi-moratoire décrété par le gouvernement sur le gaz de schiste, la principale entreprise québécoise du secteur, Junex, lance des activités aux États-Unis.

Junex a annoncé mercredi avoir conclu une entente avec une entreprise américaine afin de participer à un programme d'exploration dans les zones «moins risquées» des réservoirs de pétrole et de gaz naturel du bassin de Permian, dans l'ouest du Texas.

L'entreprise de Québec a acquis 25 pour cent des droits sur une superficie de quelque 2300 acres. Elle devra débourser 25 pour cent du prix d'acquisition des permis et 33 pour cent des coûts des deux premiers forages.

Cet investissement a été effectué au terme d'une «évaluation exhaustive» de nombreux projets pétroliers et gaziers au cours des derniers mois, a indiqué Junex dans un communiqué.

Le grand patron de Junex, Jean-Yves Lavoie, a assuré mercredi que le Québec demeurait «une priorité» pour l'entreprise. Celle-ci mise plus particulièrement sur le potentiel pétrolier des shales du Macasty à l'île d'Anticosti et du projet Galt, en Gaspésie. Un nouveau puits d'exploration sera d'ailleurs foré d'ici la fin juin sur la propriété Galt.

M. Lavoie a toutefois précisé que le «ralentissement» de l'activité gazière dans la vallée du Saint-Laurent, où Junex est le principal détenteur de droits d'exploration, incitait l'entreprise à «étendre (ses) opérations ailleurs en Amérique du Nord de manière à diversifier (son) portefeuille d'actifs».

De plus, dans le but de générer de nouveaux revenus, la division de forages pétroliers de Junex, Foragaz, s'active à l'extérieur du Québec. Elle vient notamment de terminer un contrat en Nouvelle-Écosse.

Toutes ces activités devraient permettre à Junex de «maintenir en place son équipe d'employés québécois actifs sur les forages même si les opérations au Québec sont ralenties», a soutenu l'entreprise.

L'action de Junex (TSXV:JNX) a avancé mercredi d'un cent à la Bourse de croissance TSXV, pour clôturer à 73 cents.