NOUVELLES
18/01/2012 04:56 EST | Actualisé 19/03/2012 05:12 EDT

La Bourse de Toronto grimpe avec le cours du pétrole et l'annonce du FMI

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé en hausse mercredi, stimulée par les titres des secteurs des ressources et de la finance, lesquels ont profité des déclarations du Fonds monétaire international, qui veut se donner plus de moyens pour intervenir dans les situations de crise économique mondiale.

L'indice composé S&P/TSX a gagné 94,69 points pour terminer la journée à 12 327,52 points, tandis que la Bourse de croissance TSXV a grimpé de 12,33 points à 1550,05 points.

Le dollar canadien s'est quant à lui apprécié de 0,39 cent US à 98,89 cents US.

Le secteur des oléoducs s'est retrouvé au coeur de l'actualité mercredi, après que le département d'État américain eut recommandé au président Barack Obama de rejeter le projet de sept milliards $ Keystone XL de TransCanada (TSX:TRP) qui transporterait le bitume de l'Alberta aux raffineries du Golfe du Mexique. L'opposition virulente de nombreux groupes environnementaux a fait de ce projet un problème épineux pour le président Obama en cette année d'élection présidentielle.

Ce n'est toutefois pas la fin officielle du projet, puisque TransCanada pourra resoumettre le projet de pipeline avec un nouveau tracé qui pourrait contourner un aquifère fragile au Nebraska.

L'action de TransCanada a cédé mercredi 47 cents à 41,89 $ à la Bourse de Toronto.

Le sentiment des investisseurs s'est amélioré peu de temps après que le FMI eut indiqué vouloir ajouter 500 milliards $ US à ses ressources financières pour pouvoir accorder de nouveau prêts qui pourrait aider à combattre les crises financières.

Le personnel de l'institution de Washington estime que les pays à travers le monde auront besoin d'environ 1000 milliards $ US en prêts au cours des prochaines années. La plupart de leurs inquiétudes se concentrent sur les 17 pays de la zone euro, qui est aux prises depuis deux ans avec une importante crise des dettes souveraines.

Aux États-Unis, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a bondi de 96,88 points à 12 578,95 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq a pris 41,63 points à 2769,71 points et que l'indice élargi S&P 500 a progressé de 14,37 points à 1308,04 points.

Sur le TSX, le secteur de la finance a grimpé de 0,56 pour cent, l'action de la Banque Royale (TSX:RY) ayant pris 63 cents à 52,45 $, tandis que celle de la Banque Scotia (TSX:BNS) a avancé de 75 cents à 52,56 $.

L'annonce d'une importante transaction a fait grimper le secteur torontois des industries de 2,24 pour cent. L'action de Finning International (TSX:FTT) a grimpé de 1,70 $ à 26,10 $ après qu'elle eut annoncé son rachat des activités de distribution et de service à la clientèle de Caterpillar, anciennement gérées par Bucyrus, en Amérique du Sud, au Royaume-Uni et dans l'Ouest canadien. La valeur de la transaction est de 465 millions $ US.

Le secteur torontois de l'énergie a avancé de 1,5 pour cent, malgré le recul de 12 cents US du cours du baril de pétrole, lequel est passé à 100,59 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York.

L'action de Suncor Énergie (TSX:SU) a gagné 72 cents à 33,94 $, tandis que celle de Cenovus Energy(TSX:CVE) a grimpé de 49 cents à 35,55 $.

Les titres du secteur des métaux de base ont pris dans l'ensemble 2,5 pour cent. Le cours du cuivre a avancé de 2 cents à 3,75 $ US la livre à New York. L'action de Teck Resources (TSX:TCK.B) s'est emparée de 1,07 $ à 40,92 $, tandis que celle de Hudbay Minerals (TSX:HBM) s'est appréciée de 30 cents à 11 $.

Le secteur aurifère est resté stable, même si le cours du lingot d'or a avancé de 4,30 $ US à 1659,90 $ US l'once. Le titre de Barrick Gold (TSX:ABX) a effacé 23 cents à 48,52 $.