NOUVELLES
18/01/2012 05:04 EST | Actualisé 19/03/2012 05:12 EDT

Ariane Fortin estime injuste la décision de la priver des Jeux de Londres

OTTAWA - Les chances que la boxeuse Ariane Fortin représente un autre pays aux Jeux olympiques de Londres sont minces, estime le directeur exécutif de Boxe Canada.

Fortin a indiqué qu'elle tenterait de se trouver une autre nation après avoir perdu son combat face à Mary Spencer aux Championnats canadiens de boxe féminine, la semaine dernière.

Selon Robert Crête, elle doit se trouver un pays qui veut d'elle, demander sa citoyenneté, l'obtenir et se tailler une place au sein de l'équipe nationale, pas une mince tâche.

Fortin ne possède pas une double citoyenneté, une arme que certains athlètes ont utilisé par le passé.Si jamais le pays choisi se trouve en Europe, elle devrait également se qualifier dans ce pays avant de se rendre aux Championnats du monde, en Chine, afin de gagner sa place pour les JO.

«Je sais qu'elle n'est pas heureuse d'avoir perdu et que son rêve olympique est brisé, mais quand vous perdez, vous perdez et vous passez à autre chose», a dit Crête.

Spencer a vaincu Fortin chez les 75 kg et occupe actuellement le premier rang mondial au moment où elle entame sa préparation en vue des Mondiaux, qui servent de qualifications aux JO. La boxe féminine fera son entrée dans le programme olympique lors des Jeux de Londres.

Fortin prétend que les cinq juges étaient biaisés lors de ce combat, qu'elle menait aux points après trois rounds. Son coin a porté la décision en appel après le duel. Crête dit qu'il n'en est rien.

«Nous avons revu les cartes de pointage et on n'a pas constaté d'anomalie. Elle a clairement perdu.»