NOUVELLES
17/01/2012 11:56 EST | Actualisé 18/03/2012 05:12 EDT

Wozniak, Dubois et Raonic accèdent au 2e tour des Internationaux d'Australie

MELBOURNE, Australie - Milos Raonic a montré de façon assez convaincante qu'il a surmonté les effets du décalage horaire.

L'Ontarien, 23e tête de série, a vaincu l'Italien Filippo Volandri 6-4, 6-0, 6-2 aux Internationaux de tennis d'Australie, mardi, et il a rejoint ses compatriotes Aleksandra Wozniak et Stéphanie Dubois en deuxième ronde.

Raonic s'était retiré du tournoi Kooyong la semaine dernière après avoir disputé un match, évoquant qu'il était fatigué après son voyage depuis l'Inde, où il s'était assuré son deuxième titre en carrière à l'Omnium Chennai.

«Je vais bien, a déclaré Raonic, qui a attribué sa maladie la semaine dernière à un manque de sommeil dans les trois nuits suivantes son titre à Chennai. J'avais dormi peut-être un total de six heures.

«C'était devenu tout simplement trop lourd pour moi. Mais aujourd'hui, ça s'est bien passé. J'ai passé à travers même si tout dans mon jeu n'a pas fonctionné parfaitement. J'ai fait le travail.»

Raonic a eu besoin de 91 minutes pour concrétiser sa victoire, obtenant 13 as et le même nombre de balles victorieuses contre un joueur qui lui concède 47 rangs au classement ATP. Raonic occupe présentement le 25e rang.

La température à Melbourne a grimpé autour des 35 degrés, mais Raonic a confié qu'il a été plus gêné par le vent que par la chaleur.

«Le vent n'était pas constant, il soufflait par rafales. Et il venait de tous les côtés, a-t-il dit.

«J'ai essayé d'imposer mon jeu mais, ensuite, je me suis montré plus patient. Je n'étais pas à mon mieux aujourd'hui au service.»

Raonic affrontera au prochain tour Philipp Petzschner, vainqueur du Tchèque Lukas Rosol 6-0, 6-0, 6-2.

Pour sa part, Wozniak a disposé de la Chinoise Shuai Zhang en deux manches identiques de 6-3. Elle affrontera au prochain tour la Russe Maria Kirilenko (no 27), qui a battu l'Australienne Jarmila Gajdosova 6-4, 6-2 plus tôt mardi.

La Blanvilloise a disposé de son adversaire en un peu plus de 39 minutes. Wozniak, qui a bénéficié d'un laissez-passer lui donnant accès au tableau principal, n'a commis que 19 fautes directes, contre 30 pour Zhang.

Bien qu'elle n'ait réussi que 19 coups gagnants, contre 22 pour la 127e joueuse au monde, Wozniak a offert du jeu plus agressif en convertissant huit de ses 10 montées au filet.

«Je savais que je devais commencer en force, car il y avait du vent et les conditions étaient difficiles, a déclaré Wozniak. Et la température allait monter au fil du match.

«Il faisait 36 degrés aujourd'hui, je voulais donc en terminer le plus rapidement possible.»

Wozniak a été ennuyée au cours de la dernière année par une blessure à l'avant-bras qui l'a fait reculer au 102e rang mondial. L'athlète de 24 ans en est à sa première présence à Melbourne depuis 2010, quand elle s'était inclinée dès la première ronde. Elle avait également perdu au premier tour en 2009 et 2007 à Melbourne.

«L'an passé, j'ai raté le tournoi en raison de ma blessure à l'avant-bras, a dit Wozniak. Je suis heureuse d'être ici cette année et d'avoir remporté mon premier match.»

Dubois a défait la Russe Elena Vesnina 6-4, 1-6 et 6-4. Son adversaire au tour suivant sera l'Allemande Angelique Kerber qui a disposé de l'Australienne Bojana Bobusic 6-1 et 6-3 au premier tour.

Rebecca Marino est devenue la première joueuse canadienne à être éliminée, mardi, lorsqu'elle s'est inclinée 6-4, 6-2 devant la Hongroise Greta Arn.

Marino, 65e au monde, a éprouvé des ennuis avec son service, ne réussissant que 48 pour cent de ses premières balles de service — et étant particulièrement erratique avec sa deuxième balle.

La Vancouvéroise, qui a commis quatre doubles fautes et quatre fautes directes, s'est donc fait montrer la porte en 36 minutes par la 92e raquette au monde.