NOUVELLES
17/01/2012 12:00 EST | Actualisé 17/03/2012 05:12 EDT

Société canadienne de pédiatrie: le casque devrait être obligatoire en ski

TORONTO - Les pédiatres canadiens souhaitent que les skieurs et les planchistes de tous les âges portent le casque.

La Société canadienne de pédiatrie (SCP) affirme que le casque devrait être obligatoire pour tous ceux qui prennent d'assaut les pistes de ski, une opinion partagée par l'American Academy of Pediatricians.

Malgré les preuves selon lesquelles le port du casque prévient les blessures, la SCP croit que plusieurs personnes omettent encore de le porter lorsqu'ils font du ski ou de la planche à neige.

Les pédiatres ajoutent que le gouvernement pourrait envoyer un message fort sur l'importance du port du casque grâce à une loi qui le rendrait obligatoire.

Le Système canadien hospitalier d'information et de recherche en prévention des traumatismes rapporte que la planche à neige et le ski alpin sont parmi les trois principales causes de blessures liées aux activités qui se pratiquent sur la neige ou la glace.

Les enfants et les jeunes courent plus de risques de souffrir d'entorses, de fractures et de blessures à la tête et au cou lorsqu'ils pratiquent le ski ou la planche à neige.

Les skieurs et les planchistes de tous les niveaux courent des risques, selon la SCP.

«Les gens croient que parce qu'ils sont expérimentés en ski ou en planche à neige, ils ne se blesseront pas. Mais ils ne peuvent contrôler les facteurs extérieurs, comme l'état du terrain ou les autres skieurs, qui ne sont peut-être pas aussi expérimentés», explique la docteure Nathalie Yanchar, présidente du comité de la prévention des blessures de la SCP.

L'organisation recommande aussi que les utilisateurs des pistes se munissent de l'équipement approprié, dont des lunettes et des protecteurs pour les poignets, pour les planchistes. Elle suggère que les gens qui partent à l'assaut des montagnes devraient éviter d'emprunter de l'équipement et devraient louer seulement de magasins ou de centres réputés.