NOUVELLES
17/01/2012 02:58 EST | Actualisé 18/03/2012 05:12 EDT

L'Impact jouera également au Stade olympique en 2013, 2014 et 2015

MONTRÉAL - L'Impact de Montréal jouera au Stade olympique au-delà de 2012. Des rencontres du championnat de la MLS y seront effectivement disputées en 2013, 2014 et 2015.

Un partenariat entre l'Impact et le Parc olympique, annoncé mardi, a permis d'ajouter au calendrier des matchs déjà connu, soit les cinq rencontres prévues cette saison au Stade olympique. C'est ainsi qu'à chacune des saisons 2013 à 2015, deux à trois rencontres seront disputées dans l'ancien domicile du Manic de Montréal, dont le match d'ouverture locale. Il pourrait également y avoir des matchs internationaux.

Cette année, les cinq premières rencontres de l'Impact en MLS auront lieu au Stade olympique afin qu'on puisse compléter les importants travaux de rénovation au stade Saputo. Ceux-ci permettront notamment d'accroître à 20 341 sièges la capacité de l'enceinte, qui sera prête pour le match du 16 juin prochain.

On disputera aussi au Stade olympique un match du prochain championnat canadien Nutrilite, porte d'entrée vers la Ligue des champions de la CONCACAF.

Puisque le calendrier de la MLS commence au mois de mars, alors que l'hiver est encore bien installé au Québec, il était logique que l'Impact songe au Stade olympique pour y disputer régulièrement ses matchs de début de saison.

C'est là une nécessité qui, par ailleurs, coïncidait bien avec le désir de David Heurtel, nouveau président et directeur général du Parc olympique, de revitaliser le quadrilatère se trouvant dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve.

L'Impact et le Parc olympique mettront d'ailleurs en place un plan de marketing conjoint lors d'événements impliquant les deux parties.

Le tout donnera notamment lieu à une journée portes ouvertes gratuite dans le cadre des festivités entourant le premier match local de l’Impact en MLS, le 17 mars contre le Fire de Chicago, ainsi qu'à une édition spéciale des écoles de soccer du club.

«C'est une nouvelle extrêmement positive pour le Parc olympique. Par le biais de cette entente, l’Impact pose un geste significatif qui s’inscrit dans la relance du site et prouve que ce haut lieu de rassemblement est propice à la tenue d’événements sportifs d’envergure», a déclaré par voie de communiqué Nicole Ménard, ministre du Tourisme et ministre responsable du Parc olympique.

Le président de l'Impact, Joey Saputo, s'est quant à lui dit heureux de contribuer à la vocation sportive du Parc olympique.

«Cette entente contribuera notamment à favoriser la présentation de matchs internationaux. Le Stade olympique est un beau stade de soccer dans lequel nous avons connu du succès dans le passé», a indiqué Saputo, en faisant notamment allusion au match de la Ligue des champions contre le club mexicain Santos Laguna, disputé le 25 février 2009 devant 55 571 spectateurs.<

«Nous espérons y répéter nos exploits, tant sur le terrain que dans les gradins.»

La ville de Montréal, en mettant de l'avant le Stade olympique, a par ailleurs présenté sa candidature pour accueillir des matchs des Coupes du monde de soccer féminin des moins de 20 ans et senior, en 2014 et 2015. Ces tournois ont été octroyés au Canada et l'identité des villes-hôtes devrait être dévoilée plus tard cette année.