NOUVELLES
17/01/2012 06:20 EST | Actualisé 18/03/2012 05:12 EDT

Les États-Unis veulent se doter d'un plan national de lutte contre l'Alzheimer

WASHINGTON - Le gouvernement des États-Unis s'est donné un objectif qu'il qualifie d'ambitieux pour la maladie d'Alzheimer : le développement de méthodes efficaces pour la traiter et prévenir cette maladie neurologique dégénérative d'ici 2025.

L'administration Obama s'est engagée à développer le premier Plan national américain contre l'Alzheimer, afin de trouver de meilleurs traitements pour les malades et offrir de meilleurs soins quotidiens pour ceux qui en souffrent.

Une nouvelle version préliminaire des objectifs généraux de ce plan fixe la date butoir à 2025, mais n'offre pas de détails sur la manière de financer la recherche nécessaire pour atteindre cet objectif. Les traitements disponibles aujourd'hui n'offrent qu'un soulagement temporaire à certains symptômes de démence, et les progrès pour en trouver de meilleurs ont été lents.

Un comité d'experts de la maladie ont entamé une réunion de deux jours mardi pour aider à conseiller le gouvernement sur la façon dont le plan, qui doit être rendu public dans les prochains mois, pourrait permettre d'atteindre les buts fixés.

Selon le Dr Ron Petersen, un spécialiste de l'Alzheimer de la Clinique Mayo, qui dirige le comité, les familles ont rappelé à ses membres l'énormité de la tâche à accomplir, et plus particulièrement la signification d'un tel tour de force scientifique.

Au-dessus de la rencontre, toutefois, est suspendue l'épée de Damoclès budgétaire. Le montant total que le gouvernement fédéral pourra consacrer à la maladie n'est pas clairement défini, et les États ont dû réduire leurs budgets consacrés à l'Alzheimer.

«Nous ne pourrons régler ce problème sans des ressources substantielles», a affirmé David Hoffman, du département de la Santé de l'État de New York, qui est responsable des programmes de l'État contre l'Alzheimer.

Environ 5,4 millions d'Américains sont aux prises avec l'Alzheimer ou des démences similaires. Il s'agit de la sixième cause de mortalité, et le nombre de cas augmente rapidement au fur et à mesure que la population vieillit. D'ici 2050, de 13 à 16 millions d'Américains devraient souffrir d'Alzheimer, ce qui entraînera des coûts de 1000 milliards $ US en dépenses de santé et de soins à domicile.

Le plan national est censé englober les aspects médicaux et sociaux de la démence, et des groupes de défense de droits de la personne ont exigé qu'une date butoir soit établie pour la progression de la recherche.