NOUVELLES
17/01/2012 05:35 EST | Actualisé 18/03/2012 05:12 EDT

Les Colts d'Indianapolis congédient leur entraîneur-chef Jim Caldwell

INDIANAPOLIS - L'effondrement des Colts d'Indianapolis a coûté à l'entraîneur Jim Caldwell son poste.

L'équipe a congédié Caldwell, mardi. Il s'agit de la deuxième décision d'importance prise depuis le début d'une saison morte qui risque de s'avérer fort mouvementée. Au lendemain de la fin de la campagne des Colts, le vice-président Bill Polian et son fils Chris, le directeur général du club, ont été limogés.

Ç'a pris un peu plus de temps pour en arriver à la même conclusion au sujet de Caldwell, qui vient de terminer sa troisième et pire saison à la barre des Colts. Ceux-ci ont affiché un dossier de 2-14 en l'absence de leur quart blessé Peyton Manning.

Caldwell conclut son séjour à Indianapolis avec un dossier cumulatif de 26-22.

«La décision a été difficile à prendre, a indiqué le propriétaire des Colts Jim Irsay. Je voulais m'assurer de prendre tout le temps qu'il fallait pour en arriver à la bonne décision. Et tout comme il y a 14 ans, c'est un grand changement pour la concession. En même temps, il y aura des joueurs, des entraîneurs, plusieurs personnes au sein du personnel qui poursuivront le travail.»

En 1998, les Colts ont intégré Manning, Bill Polian et l'entraîneur Jim Mora à l'équipe. Celle-ci s'est améliorée rapidement et, bien que Mora ait été chassé après la saison 2001, la concession est devenue l'une des meilleures dans la NFL.

Et elle prendra maintenant une nouvelle direction, même si Manning reviendra, comme on s'y attend, de l'opération au cou qu'il a subie le 8 septembre.

Caldwell — qui a remporté ses 14 premiers matchs, un record de la NFL pour un entraîneur-chef recrue, et est devenu le cinquième pilote de première année à mener son équipe au match du Super Bowl — ne sera plus là lorsque les Colts reprendront l'entraînement. Étant donné que les partisans se plaignaient d'une mauvaise gestion de l'équipe sur le terrain et exigeaient un changement depuis la mi-saison, Irsay n'avait guère le choix.

Avec Manning, les Colts ont remporté 115 matchs du calendrier régulier en l'espace de 10 ans, un record de la ligue, et égalé une marque du circuit en participant aux séries neuf années d'affilée. Ils ont décroché deux championnats de l'Association américaine et un Super Bowl en cours de route.

Sans Manning, les Colts ont connu un début de saison de 0-13, avant de signer deux victoires d'affilée. Ils ont ainsi évité de devenir la deuxième équipe dans l'histoire de la NFL à afficher un dossier de 0-16.

Plusieurs joueurs ont publiquement accordé leur soutien à Caldwell en cours de saison, dont Manning. Mais c'est la saison désastreuse qui vient de se terminer qui a finalement penché dans la balance.

Après avoir apporté plusieurs changements au personnel de direction, Irsay a embauché la semaine dernière Ryan Grigson au poste de directeur général. Le propriétaire des Colts a voulu donner quelques jours à celui-ci pour évaluer le travail de Caldwell.

Le jugement est tombé mardi.

«Des changements du genre ne s'avèrent pas toujours la transition la plus facile, mais ça fait partie de notre domaine. Et c'est ce qu'il fallait faire pour aller dans la direction que nous devons prendre pour lancer cet nouvelle ère pour les Colts», a dit Grigson.