NOUVELLES
17/01/2012 10:50 EST | Actualisé 18/03/2012 05:12 EDT

La "TVA sociale", une "opération de mistigri", selon François Hollande

"Il y a dans notre pays plusieurs politiques possibles", a déclaré mardi le candidat socialiste à l'Elysée François Hollande à la veille du sommet social.

Il a qualifié d'"opération de mistigri" le projet gouvernemental de "TVA sociale". Pour le député de Corrèze, cette réforme du financement de la protection sociale n'est qu'une "recette illusoire" qui se ferait au détriment de la consommation et donc de la croissance.

Alors que le président Nicolas Sarkozy reçoit mercredi à l'Elysée les partenaires sociaux pour discuter de la compétitivité des entreprises, François Hollande a souligné que cette compétitivité était parfois entamée par des concurrences "déloyales". Il a notamment cité le cas de la monnaie chinoise "inconvertible". "Nous devons revoir le système monétaire international", a prôné le candidat socialiste à la présidentielle qui visitait l'entreprise de sidérurgie suédoises Akers à Thionville, en Moselle.

Il était accompagné de la Première secrétaire du PS Martine Aubry qui, lorsqu'elle était ministre de l'Emploi, avait mis en place la réduction du temps de travail hebdomadaire. Selon François Hollande, un employé de l'usine a interpellé la maire de Lille pour lui dire: "merci pour les 35 heures".

Cette remarque intervient alors que la gauche soupçonne Nicolas Sarkozy et le gouvernement de François Fillon de vouloir assouplir la durée du travail. AP

cb/ir