NOUVELLES
17/01/2012 08:45 EST | Actualisé 18/03/2012 05:12 EDT

Jordanie: une organisation de défense des droits enquête sur le cas d'un militant arrêté par la police

Une organisation jordanienne de défense des droits de l'homme a annoncé mardi enquêter sur des allégation selon lesquelles la police aurait battu un jeune militant jordanien accusé d'avoir porté atteinte à la dignité du roi en brûlant un portrait du monarque.

Mohammad Helou, porte-parole du Centre national pour les droits de l'homme, précise que le père d'Odaï Abou-Issa a informé son organisation que des contusions étaient apparues sur le visage et le corps de son fils depuis son arrestation mercredi dernier.

Le jeune militant risque jusqu'à trois ans de prison pour avoir mis le feu au portrait du roi Abdallah II de Jordanie devant un bâtiment gouvernemental. On ignore les raisons de son geste.

Il appartient à un petit groupe de jeunes qui ont manifesté dans la rue pour demander une limitation des pouvoirs de la monarchie jordanienne.

La police a assuré mardi enquêter sur les allégations. AP

lma/v358