NOUVELLES
17/01/2012 08:39 EST | Actualisé 18/03/2012 05:12 EDT

Jim Balsillie souhaiterait que Samsung achète RIM, selon un blogue

Un blogue à vocation technologique basé aux États-Unis rapporte que le géant sud-coréen de l'électronique Samsung serait en tête de liste pour faire l'acquisition en partie ou en totalité du fabriquant du BlackBerry, mais que le prix serait trop élevé.

Le Boy Genius Report a affirmé mardi que le coprésident et directeur général de Research In Motion (RIM), Jim Balsillie, rencontre des acheteurs potentiels et serait particulièrement intéressé par Samsung.

Selon le blogue, aucune entente n'a été conclue, entre autres parce que les coprésidents de RIM sont beaucoup trop exigeants.

Comme lors d'autres rumeurs d'achats, la compagnie n'a pas commenté les propos de Boy Genius Report. Toutefois, un porte-parole de Samsung a indiqué que la compagnie sud-coréenne n'a pas jamais été approchée par RIM et ne serait pas intéressée à l'acheter.

Le blogue affirme que la compagnie basée à Waterloo, en Ontario, chercherait à obtenir entre 12 et 15 milliards $, ou entre 22,90 $ et 28,60 $ par action. La capitalisation boursière actuelle de RIM est d'environ 8,5 milliards $.

La compagnie canadienne fait l'objet de discussions sur une prise de contrôle depuis des mois et Samsung avait déjà été citée comme acheteur potentiel.

Les actions de RIM ont perdu 75 pour cent de leurs valeurs dans la dernière année en raison de ventes de téléphones intelligents et de tablettes électroniques chancelantes sur le marché américain.

Cette nouvelle avait fait bondir la valeur de l'action de RIM (TSX:RIM) pendant la journée mardi. Toutefois, en soirée, l'action a perdu la plupart des gains effectués pendant la journée après que le porte-parole de Samsung eut démenti la nouvelle.

À la Bourse de Toronto, l'action a perdu 97 cents pour se transiger à 16,50 $. Aux États-Unis, l'action avait gagné 1,30 $ pour terminer la journée à 17,47 $ sur le marché Nasdaq.

Selon le Boy Genius Report, l'un des atouts les plus importants de RIM est son système de messagerie instantanée BlackBerry Messenger, qui aide Samsung à se différencier du système d'opération Android, de Google, qui est utilisé dans ses téléphones intelligents.

Le blogue a aussi rapporté que M. Balsillie rencontre presque toutes les compagnies qui se montrent intéressées à acheter une partie ou la totalité de RIM, en plus d'avoir des discussions pour concéder les licences de sa technologie à d'autres entreprises.