NOUVELLES
17/01/2012 05:47 EST | Actualisé 18/03/2012 05:12 EDT

«Café de Flore» mène le bal des Génie avec 13 nominations

MONTRÉAL - «Café de Flore», du réalisateur Jean-Marc Vallée, obtient le plus de nominations pour les prix Génie, avec 13 citations, suivi par «A Dangerous Method», de David Cronenberg, lequel obtient 11 nominations.

«Monsieur Lazhar», de Philippe Falardeau, qui saura sous peu s'il prendra la route des Oscar, suit de près avec neuf nominations.

Ces trois films sont en lice dans la catégorie du meilleur film ainsi que dans celle de la meilleure réalisation.

L'épique histoire d'amour entre le Paris des années 1960 et le Montréal d'aujourd'hui de Jean-Marc Vallée vaut aussi au cinéaste une citation pour le meilleur scénario.

Le film de Philippe Falardeau, inspiré du récit de la dramaturge Évelyne de la Chenelière d'un Algérien qui doit composer avec le deuil des élèves après le suicide de leur enseignante, vaut aussi une nomination à l'acteur Fellag dans le rôle principal.

L'Académie canadienne du cinéma et de la télévision (ACCT) a annoncé mardi les noms des finalistes et les titres des films sélectionnés aux 32es prix Génie, simultanément à Toronto et Montréal.

Le suspense haletant «The Whistleblower» et «Starbuck», le film de Ken Scott, complètent la sélection pour le prix du meilleur film, en vue de la cérémonie des prix Génie qui sera diffusée le 8 mars, en direct de Toronto.

À Montréal, mardi, ce sont les nominations de deux enfants acteurs qui réjouissaient surtout les artistes et producteurs présents.

Hélène Florent, citée pour la meilleure interprétation féminine dans un rôle de soutien pour «Café de Flore», a salué la nomination à ses côtés de Sophie Nélisse, la petite Alice du film «Monsieur Lazhar», disant l'avoir trouvée «merveilleuse».

Le réalisateur Philippe Falardeau a affirmé que cette nomination de la jeune fille, ainsi que celle de Martin Léon pour la musique originale, lui faisaient le plus plaisir. «C'est assez rare qu'on reconnaît le travail des enfants, croyant qu'on les dirige en fonction de ce qu'ils sont dans la vie. Ce qui est faux. Ce sont de véritables acteurs», a souligné le cinéaste.

La récipiendaire de ces accolades, la jeune Sophie Nélisse, a confié ne pas aimer se voir à l'écran, disant y voir «tout ce qu'elle aurait pu faire autrement».

Elle devrait être de la cérémonie du 8 mars à Toronto, sans avoir à choisir quelle robe porter...

«Je ne pense pas comment je vais m'habiller. Je ne suis tellement "pas fille". Je porte des "joggings" tous les jours et j'ai seulement une robe dans mon garde-robe», a-t-elle laissé tomber.

Pierre Even et Marie-Claude Poulin, producteurs de «Café de Flore», ont dit pour leur part se réjouir tout particulièrement de la citation du jeune Marin Gerrier. Celui-ci est en lice pour la meilleure interprétation masculine dans un rôle de soutien dans la peau d'Antoine, l'enfant trisomique de la jeune Parisienne incarnée par Vanessa Paradis.

«Marin Gerrier était tellement fantastique. C'est un vrai travail d'acteur. Sa nomination est la cerise sur le gâteau», a fait valoir M. Even.

Mme Poulin a ajouté voir dans cette belle récolte en vue des Génie la «vraie reconnaissance du talent et du travail de l'équipe» de «Café de Flore».

Concernant les chances de voir «Monsieur Lazhar» être retenu parmi les nommés dans la catégorie du meilleur film étranger pour les prestigieux Oscar, Philippe Falardeau a confié mardi avoir «mal dans l'estomac» à force d'en entendre parler.

Faisant preuve d'humilité ou de prudence, le cinéaste a dit avoir «espoir» pour une nouvelle présélection qui se tient mercredi, mais pas pour la sélection finale des cinq nommés dévoilée mardi prochain.

Pour les Génie, Philippe Falardeau s'est dit «content que la qualité soit élevée et qu'il y ait un vrai suspense» pour le titre du film de l'année. Avant la cérémonie des Génie, «Monsieur Lazhar» prendra l'affiche fin janvier au Canada anglais, notamment à Toronto et Vancouver.