NOUVELLES
16/01/2012 11:45 EST | Actualisé 17/03/2012 05:12 EDT

Rafael Nadal triomphe aux Internationaux d'Australie malgré un problème au genou

MELBOURNE, Australie - Rafael Nadal est incommodé par une nouvelle blessure, un problème au tendon de son genou droit qui l'a presque obligé à renoncer à son match de première ronde aux Internationaux de tennis d'Australie qu'il a remporté haut la main.

Roger Federer, la championne en titre Kim Clijsters et la favorite Caroline Wozniacki ont également été gênés par des malaises avant de se présenter à ce premier tournoi du Grand Chelem de l'année. Mais ils ont franchi le premier tour avec facilité et n'ont pas semblé ressentir les effets de leur blessure.

Ça n'a pas été le cas pour Nadal. Gêné par une blessure à l'épaule gauche en fin d'année dernière, l'Espagnol portait un épais bandage à son genou droit lors de sa victoire de 6-4, 6-1, 6-1 aux dépens de Alex Kuznetsov.

«J'étais assis sur une chaise à l'hôtel, j'ai senti comme un craquement dans mon genou, a expliqué Nadal. Je me suis levé. J'ai senti quelque chose d'étrange au genou. J'ai bougé la jambe deux fois pour tester. Après la deuxième fois, j'ai ressenti une douleur incroyable. Je ne pouvais faire aucun mouvement avec mon genou.»

Il ignorait s'il serait capable de jouer mais il a décidé de le faire après qu'un examen de résonance magnétique n'ait montré aucun dommage majeur, mais il avait encore des préoccupations.

«J'ai commencé le match avec une petite inquiétude au début, et j'étais nerveux parce que j'étais vraiment déçu hier, a-t-il poursuivi. Mais après les 10 premiers jeux, j'ai commencé à jouer comme normalement.»

Nadal a ajouté qu'il ne comprend pas très bien ce qui s'est passé, mais «je suis vraiment heureux car aujourd'hui, j'étais prêt à jouer et j'ai disputé un match fantastique.»

L'Ontarien Milos Raonic est le seul Canadien en lice au tableau principal chez les messieurs. La 23e tête d'affiche fera face à l'Italien Filippo Volandri, mardi.

Rebecca Marino, de Vancouver, la Lavalloise Stéphanie Dubois et la Blainvilloise Aleksandra Wozniak doivent également entrer en scène, mardi.

Federer, qui s'est retiré du tournoi à Doha il y a deux semaines en raison d'une douleur au dos, a entrepris sa quête d'un 17e titre du Grand Chelem — et d'un premier depuis sa victoire à Melbourne en 2010 — avec une victoire de 7-5, 6-2, 6-2 face au qualifié Alexander Kudryavtsev. C'était une 60e victoire aux Internationaux d'Australie pour Federer, qui compte également plus de 60 victoires à Wimbledon et aux Internationaux des États-Unis.

Le Suisse, troisième tête de série, a gagné les deux premiers sets et menait par un bris au troisième avant un sursaut du Russe, qui a réussi le bris au cinquième jeu de la manche finale. Federer a toutefois brisé Kudryavtsev au jeu suivant à l'aide d'un revers en croisé et il a scellé l'issue du match quand le Russe a expédié un coup droit à l'extérieur.

«Aucun problème, a dit Federer. Je suis content d'être 100 pour cent en forme.»

Il a aussi tenu rapidement à clarifier les spéculations d'une éventuelle mésentente avec Nadal. Nadal a critiqué Federer, dimanche, pour ne pas s'exprimer publiquement en faveur des joueurs qui font pression sur l'ATP pour des modifications au calendrier et aux bourses.

«Les choses vont très bien entre nous. Je n'ai aucune rancune envers lui, a déclaré Federer. Ça été difficile ces derniers mois ce qui concerne les politiques au sein de l'ATP.»

Nadal a «mentionné à plusieurs reprises à quel point il est fatigué et frustré par tout ce processus, et je suis d'accord avec lui. C'est normal. Mais, pour moi, rien n'a changé dans nos rapports.»

Clijsters a amorcé son tournoi avec une victoire de 7-5, 6-1 aux dépens de la Portugaise Maria Joao Koehler. Elle n'a montré aucun signe d'inconfort, elle qui avait déclaré forfait du tournoi de Brisbane il y a 10 jours en raison de spasmes à la hanche.

Wozniacki, qui s'est blessée au poignet gauche lors de sa défaite en quart de finale au tournoi de Sydney, a facilement eu raison de l'Australienne Anastasia Rodionova 6-2, 6-1 lors du dernier match de la soirée au Rod Laver Arena.

«J'étais un peu nerveuse pour mon poignet, mais j'ai pu jouer à plein régime», a constaté Wozniacki.

Li Na, vaincue en finale du tournoi par Clijsters l'année dernière, a éliminé la Kazakhe Ksenia Pervak 6-3, 6-1. Pour le premier match du tournoi, Victoria Azarenka, no 3, a gagné 12 jeux d'affilée pour défaire Heather Watson 6-1, 6-0 sur le court central.

Des six joueuses qui peuvent se hisser au premier rang mondial, Agnieszka Radwanska (no 8) est celle qui a dû travailler le plus fort pour atteindre le deuxième tour. Elle a eu besoin de trois heures pour vaincre l'Américaine Bethanie Mattek-Sands 6-7 (10), 6-4, 6-2. Mattek-Sands a réussi un impressionnant total de 81 coups gagnants, mais a aussi commis 65 erreurs directes.

Radwanska n'a jamais perdu son sang-froid alors que les deux joueuses se sont échangé des bris de service tôt en troisième manche. La Polonaise a finalement remporté cinq des six derniers jeux du set.

Par ailleurs, l'Espagnole Anabel Medina (no 26) a vaincu la Tchèque Eva Birnerova 6-3, 6-3, et la Grecque Eleni Daniilidou a disposé de la Japonaise de 41 ans Kimiko Date-Krumm 6-3, 6-2. La Slovaque Daniela Hantuchova (no 20) a aussi remporté son match de premier tour.

Chez les hommes, le Sud-Africain Kevin Anderson, no 30, a été le premier à accéder au deuxième tour, battant le Danois Frederik Nielsen 6-1, 6-2, 6-4. Peu de temps après, Juan Martin del Potro a échappé la première manche avant de triompher contre le Français Adrian Mannarino.

Mardy Fish, no 8, a défait Gilles Muller 6-4, 6-4, 6-2 pour ainsi passer au deuxième tour. Tomas Berdych (no 7), Nicolas Almagro (no 10) et Feliciano Lopez (no 18) ont fait de même.

Le puissant serveur Ivo Karlovic a éliminé Jurgen Melzer (no 31) et l'Italien Flavio Cipolla a défait le vétéran russe Nikolay Davydenko 6-4, 4-6, 3-6, 6-2, 6-1.