NOUVELLES
16/01/2012 05:46 EST | Actualisé 17/03/2012 05:12 EDT

Institut Fraser: les provinces consacreraient 900 M $ par an au bilinguisme

MONTRÉAL - Une étude publiée lundi soutient que les provinces canadiennes consacrent annuellement près de 900 millions $ à la prestation de services publics bilingues.

La recherche publiée par l'Institut Fraser précise qu'en y ajoutant la somme de 1,5 milliard $ que le gouvernement fédéral consacre au bilinguisme, les services bilingues représenteraient une dépense totale de 2,4 milliards $, soit 85 $ par Canadien.

François Vaillancourt, professeur d'économie à l'Université de Montréal et coauteur de l'étude, estime que ces coûts pourraient être réduits en faisant davantage appel aux services privés de traduction.

Selon les données avancées par l'Institut Fraser, reconnu pour ses positions de droite, l'Ontario et le Nouveau-Brunswick consacrent respectivement 623 et 85 millions $ par an à la prestation de services en français à leur minorité francophone.

Le Québec, pour sa part, ne dépenserait que 50 millions $ pour les services en anglais.

Dans la plupart des provinces, toutefois, c'est l'enseignement en français qui absorbe la part du lion des dépenses en termes de services bilingues. Il faut signaler, dans ce cas, que les coûts de transport entre autres par élève francophone sont beaucoup plus élevés puisqu'il y a beaucoup moins d'écoles françaises sur le même territoire.

Au Québec, l'étude conclut au contraire que la prestation de services d'éducation à la minorité anglophone coûte moins cher par élève que ceux offerts à la majorité francophone, ce qui en fait la seule province où, selon l'Institut Fraser, il n'en coûte absolument rien d'offrir des services d'éducation à la minorité.

Côté santé, l'étude ne calcule que des coûts de formation et de traduction pour le Québec, de sorte que la prestation de services de santé à la minorité ne coûterait que 5 millions $ par année. Au Nouveau-Brunswick, en contrepartie, le coût de prestation de services de santé en français est évalué à 7,5 millions $.