NOUVELLES
16/01/2012 04:50 EST | Actualisé 16/03/2012 05:12 EDT

Fabius impute la "dégradation Sarkozy" à son imprévision

PARIS - L'ancien Premier ministre socialiste Laurent Fabius a qualifié lundi de "dégradation Sarkozy" la perte du triple A français.

Lors d'une conférence de presse au siège de campagne de François Hollande, il a fustigé "une imprévision extrêmement destructrice du gouvernement et une responsabilité lourde du président Sarkozy lui-même".

L'agence de notation Standard & Poor's a abaissé vendredi la note de la dette souveraine française de AAA, la meilleure possible, à AA+, un cran en dessous.

Laurent Fabius impute cette dégradation à quatre causes: le creusement du déficit de 600 milliards d'euros depuis 2007; "la faiblesse de la croissance"; "les carences européennes"; et la spéculation financière.

Si le gouvernement augmente la TVA, cela pèsera sur la consommation, a-t-il mis en garde. "Ce serait une faute", a-t-il déclaré, à deux jours du sommet social. Avec son projet de réforme du financement de la protection sociale, surnommé "TVA sociale" ou "TVA anti-délocalisations", le gouvernement se livre à "une véritable politique de l'autruche", a déclaré l'ancien ministre de l'Economie de Lionel Jospin.

Laurent Fabius, qui est chargé de préparer les mesures à prendre au cours de la première année de gouvernement en cas de victoire de la gauche, a estimé que la décision de S&P "renforce la nécessité de booster la croissance".

Le candidat socialiste à la présidentielle François Hollande entend travailler à un "redressement productif" et sur "une justice fiscale", avec "beaucoup de sérieux budgétaire", a rappelé Laurent Fabius. AP

cb/ir