NOUVELLES
16/01/2012 06:38 EST | Actualisé 17/03/2012 05:12 EDT

Contrat des compteurs d'eau: Montréal devra payer 7,8 millions $ à GÉNIeau

MONTRÉAL - La Ville de Montréal déboursera 7,8 millions $ au consortium GÉNIeau en raison de l'annulation du controversé contrat des compteurs d'eau en 2009.

L'arbitre Claude Bisson a rendu cette décision le 12 janvier dernier dans un jugement d'une cinquantaine de pages.

En additionnant cette somme aux 3,1 millions $ déjà payés l'automne dernier en frais de résiliation, le contrat avorté aura donc coûté 10,9 millions $ à la Ville de Montréal.

GÉNIeau réclamait 33,8 millions $ à la Ville pour des services rendus avant la résiliation du contrat. La firme voulait aussi que la métropole paie les équipements fournis, ainsi que les frais juridiques encourus par la réclamation.

Me Bisson a donc réduit grandement cette somme.

Par voie de communiqué, l'administration municipale a jugé que la décision est «raisonnable et conforme aux termes de contrait initial».

Le contrat a été annulé en décembre 2009 après que le vérificateur général eut relevé des irrégularités dans son attribution.

Dans son communiqué, la Ville a indiqué que le nouveau projet d'installation de compteurs d'eau dans les industries, les commerces et les institutions coûtera 155 millions $, par rapport aux 355 millions $ prévus dans le premier contrat.